Rugby

Rugby - Top 14 : un bilan mitigé pour l'UBB

Par Clément Carpentier, France Bleu Gironde dimanche 13 septembre 2015 à 15:18

Jefferson Poirot, l'un des hommes forts de ce début de saison
Jefferson Poirot, l'un des hommes forts de ce début de saison - Clément Carpentier

L'Union Bordeaux-Bègles a bouclé ce week-end à Clermont son premier bloc de quatre matchs. Après un mois de compétition, le bilan est contrasté pour les Bordelais.

L'UBB n'a donc pas fait le voyage à vide chez le leader du Top 14, Clermont. Tout d'abord, l'Union a ramené deux points qui serviront toujours mais surtout ce match nul (26-26) donne une lecture moins sévère au début de saison de l'UBB.

Il manque un point

Avec sept points en 4 matchs, l'UBB n'est pas loin de ses objectifs. Le staff girondin avait tablé sur deux victoires à domicile et une en option à l'extérieur. Finalement, l'Union se retrouve avec une victoire, un nul et deux défaites. Le point noir , c'est bien sûr ce revers à domicile face à Montpellier qui a soulevé quelques inquiétudes après une lourde défaite à Oyonnax. 

"On espère des jours meilleurs mais je crois en cette équipe"

Toujours inconstant

L'Union Bordeaux-Bègles s'est et a donc rassuré son monde avec ce match nul à Clermont. Les joueurs de Raphaël Ibanez ont su réagir pour ne pas partir en vacances avec des doutes sur leur capacité à remplir leur objectif : les phases finales du Top 14. L'Union reste cette équipe inconstante, capable de tout. C'est-à-dire prendre une valise à Oyonnax et deux semaines plus tard tenir la dragée haute à Clermont sur son terrain.

Des retours espérés

Après un mois sans compétition, l'UBB débutera un marathon de 11 semaines à Agen le 16/17 octobre avec le début de la Champions Cup. Raphaël Ibanez attend donc le retour de certains absents avec impatience. Depuis le début de la saison, le manager de l'UBB a souvent tiré sur les mêmes joueurs notamment dans les lignes arrières. Devant, l'UBB va retrouver Matthew Clarkin et Luke Braid et découvrir l'Australien Sam Carter.

Derrière, Blair Connor sera de nouveau sur pied dans un mois, et l'Union pourrait récupérer certains mondialistes.