Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Top 14 : l'UBB termine sur une défaite (22-20) à Brive

-
Par , France Bleu Gironde
Brive-la-Gaillarde, France

L'Union Bordeaux-Bègles a concédé une derrière défaite, ce samedi sur la pelouse de Brive, sur un essai de pénalité après la sirène. Les Bordelo-béglais bouclent la saison avec 15 revers, et à la 10e place du Top 14.

Les Bordelais pris dans la nasse briviste.
Les Bordelais pris dans la nasse briviste. © Radio France - Justine Hamon

A l'image de la saison, l'UBB a enchaîné les hauts et les bas, samedi soir. Et son indiscipline a fini par lui coûter un match agréable à regarder. 

Si l'UBB décidait de prendre les points en début de match, avec Serin qui ouvrait le score après un passage à vide dans les 22 mètres brivistes (0-3, 2e), ce n'était pas le cas des Corréziens. Qui, à 35 mètres, en face, quelques secondes plus tard, décidaient d'aller en touche, sans succès. Au contraire de Baptiste Serin, qui doublait la mise quelques minutes plus tard (0-6, 13e). 

Encore un essai sur un renvoi

Mais, sur le renvoi, comme trop souvent cette saison, l'UBB allait pêcher par manque de concentration. C'est Cameron Woki qui se faisait arracher le ballon par Benjamin Lapeyre, qui allait aplatir. La copie conforme de l'essai que l'arrière briviste avait marqué au stade Chaban Delmas, lors du match aller. Larranjera ne réussissait pas à transformer, et Brive restait derrière (5-6, 16e). 

La suite de la première mi-temps était plus hachée, avec des intentions pour les deux équipes, un peu trop pénalisées par M.Dufort pour enchaîner les temps de jeu. Comme lorsque Jean-Baptiste Dubié se faisait enterrer le ballon, lors d'une des rares incursions girondines dans les 22 mètres (32e).

Les charges d'Adrien Pélissié n'auront pas suffi.
Les charges d'Adrien Pélissié n'auront pas suffi. © Radio France - Justine Hamon

Mais c'est finalement sur un ballon de récupération que l'UBB allait se montrer tranchante. Sur une passe approximative, un joueur briviste faisait un en-avant, qui rebondissait sur le tibia de Jean-Baptiste Dubié. 40 mètres plus loin, Blair Connor était le plus prompt pour aller aplatir (5-13, 36e).  

Mais, alors que la sirène avait retentit, et que l'UBB n'avait qu'à taper en touche pour renvoyer tout le monde aux vestiaires, les Girondins perdaient le ballon. Heureusement, sans conséquence. 

Malgré un petit oubli sur un renvoi, la défense bordelaise, notamment de Pélissié et Rey, a été efficace.
Malgré un petit oubli sur un renvoi, la défense bordelaise, notamment de Pélissié et Rey, a été efficace. © Radio France - Justine Hamon

Si les Bordelo-Béglais se faisaient attendre pour revenir sur la pelouse, ils attaquaient cette seconde période tambour battant. Mais Peini Ravai, après avoir cassé deux plaquages, ne pouvait transmettre dans l'axe du terrain (43e). 

A peine entré, Etcheverry s'illustre 

Baptiste Serin, excentré sur la droite, manquait ensuite son premier coup de pied de la soirée, sur une pénalité, consécutive à un plaquage haut. Mais cela n'empêchait pas les Bordelo-béglais de dominer le début de la seconde période, sans concrétiser, toutefois. Mais les Brivistes étaient acculés dans leurs 40 mètres. Et pénalisés d'un bras cassé sur une mêlée. Baptiste Serin jouait rapidement, Nans Ducuing prolongeait au pied, et Iban Etcheverry, à peine entré, plongeait dans l'en but pour inscrire le premier essai de sa carrière en Top 14 (5-20, 58e). 

Un essai qui réveillait les Brivistes. Qui pressaient, à leur tour, les Bordelais devant leur ligne. Et si l'UBB s'en sortait bien dans un premier temps, c'est un mauvais geste qui faisait tout basculer. Avec Jefferson Poirot, qui marchait sur la tête de François Da Ros, qui était en train de l’accrocher. Verdict, carton jaune pour le Briviste, rouge pour le Bordelais. Et, deux minutes plus tard, essai de Benito Masilevu (10-20, 62e). 

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

Dix minutes de statu quo, donc, à 14 contre 14. Mais le retour de Da Ros, à la 70e, compliquait forcément les choses pour les Bordelo-Béglais, qui avaient 10 minutes à tenir en infériorité numérique. Et, en première main, Benjamin Lapeyre allait aplatir son doublé, comme au match aller. La transformation était manquée par les Brivistes, et l'UBB restait devant (15-20, 75e). 

La touche, encore un chantier pour une UBB dominée.
La touche, encore un chantier pour une UBB dominée. © Radio France - Justine Hamon

Et souffrait, dans les dernières minutes. Les Brivistes échouaient plusieurs fois sur la ligne, allaient de pénalités en mêlées, dominaient le tout. Et finalement, logiquement, l'UBB allait se faire pénaliser. Et M.Dufort accordait un essai de pénalité après la sirène aux Brivistes. Qui s'imposaient donc sur le fil. 

Et la défaite n'allait pas être le dernier événement de la soirée. Après le match, alors que les joueurs étaient interdits de s'exprimer par le manager Rory Teague, son adjoint Jeremy Davidson officialisait son départ vers Brive, reconnaissant des relations difficiles avec le manager.

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

Les résultats de la dernière journée

Le classement final du Top 14

Choix de la station

À venir dansDanssecondess