Rugby

Rugby - Top 14 : c'est l'heure de vérité pour l'UBB au Stade Français

Par Clément Carpentier, France Bleu Gironde samedi 19 avril 2014 à 7:15

Et si Metuisela Talebula emmenait l'UBB en phase finale ?
Et si Metuisela Talebula emmenait l'UBB en phase finale ? © RF/PB

L'Union Bordeaux-Bègles joue sûrement le match le plus important de saison à Paris contre le Stade Français ce soir à 20h35. Dans la course aux phases finales, les deux équipes sont tout simplement ex-eaquo à la 7ème du Top 14. Autant dire que le perdant dira très probablement au revoir à la qualification.

C'est l'heure de vérité pour l'UBB. Ce soir à 20h35, l'Union Bordeaux-Bègles se déplace à Paris pour y affronter le Stade Français. Une rencontre décisive qui ressemble un peu à un "8ème de finale" avant l'heure dans la course aux phases finales du Top 14. Les deux équipes sont à égalité à la 7ème place du championnat avec 59 points. C'est-à-dire aux portes du Top 6. Le perdant de ce match dira sûrement au revoir aux phases finales du Top 14.

Se relever après Toulon

"Il faut se libérer et repartir de l'avant"

Les Bordelo-Bèglais ne sont pas dans les meilleures dispositions avant ce déplacement capital au Stade Français, une équipe qui n'a perdu qu'une seule fois dans son nouveau Jean Bouin (Racing-Métro). Les joueurs de Raphaël Ibanez restent sur deux défaites (contre Oyonnax et Toulon). Et surtout ils semblent accuser le coup mentalement et physiquement depuis deux semaines.

 Le manageur de l'UBB Raphaël Ibanez. - Radio France
Le manageur de l'UBB Raphaël Ibanez. © Radio France - Pierre Breteau

"C'est un match de phases finales, ça va être très compliqué"

Dans le même temps, il y a une certaine logique car l'UBB ne pensait pas se retrouver dans la course aux phases finales à cette période de la saison. Mais elle y a pris goût depuis quelques semaines. Et comme on dit l'appétit vient en mangeant. Les coéquipiers de Louis-Benoit Madaule ne compte donc pas lâcher en plein sprint final.

Ne pas oublier la 7ème place

"Nous on a zéro pression, il faut les faire douter"

Avant le début de cette 25ème journée de Top 14, les Bordelo-Bèglais sont à 3 points de la 5ème place (Toulouse). C'est-à-dire moins d'une victoire. Tout reste possible à deux journées de la fin de la saison régulière. Les hommes du président Laurent Marti ont aussi en tête une possible qualification européenne. Cette année, la 7ème place offre la possibilité de joueur un match de barrage (contre un club anglais) pour aller en HCup . Autant dire que tous les points vont compter et doublement entre l'Union Bordeaux-Bègles et le Stade Français. 

Heini Adams le demi de mêlée de l'UBB - Radio France
Heini Adams le demi de mêlée de l'UBB © Radio France
Un XV de départ remanié

"On est sur le fil du rasoir, il ne faut pas se mentir"

Pour ce déplacement dans la capitale, le staff de l'UBB a effectué des changements dans le XV de départ, notamment à cause de l'état physique du le pack. Pour ce match contre le Stade Français, il y aura pas moins de 6 changements dans le 8 de devant. Auzqui, Maynadier, Florea, Jaulhac, Graham et Tuifua font leur entrée. Seul Madaule et Fakate conservent leur place de titulaire à Paris. Dans les lignes arrières, c'est beaucoup plus calme. Un seul changement qui est dû à la blessures de Blair Connor. C'est Félix Le Bourhis qui prend sa place à aile et Thibault Lacroix rentre au centre.

Les compositions d'équipe :

Stade Français : Camara - Arias, Vuidravuwalu, Danty, Ioane - (o) Plisson, (m) Fillol - Missoup, Parisse, Burban - Papé, Mostert - Attoub, Sempéré, Van der Merwe.

remplaçants : De Malmanche, Slimani, Van Zyl, Rabadan, Daguin, Steyn, Bosman, Zhvania.

Union Bordeaux-Bègles : Domvo - Talebula, Rey, Lacroix, Le Bourhis - (o) Bernard, (m) Adams - Graham, Tuifua, Madaule - Jaulhac, Fakaté - Florea, Maynadier, Auzqui.

remplaçants : Avei, Navrozashvili, Marais, Treloar, Chalmers, Saubusse, Lonca, Toetu.

Stade Français - UBB, c'est en intégralité sur France Bleu Gironde et francebleu.fr à partir de 20h35.

Infographie, 25e journée de Top 14 - Radio France
Infographie, 25e journée de Top 14 © Radio France

"Si on perd, c'est foutu"