Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Rugby

REACTIONS - Top 14 : Castres s'impose en patron à Montpellier (25-20)

dimanche 26 août 2018 à 19:13 Par Julien Balidas, France Bleu Occitanie et France Bleu

Le Castres Olympique a assumé son statut de champion de France en titre à Montpellier ce dimanche après-midi. Victoire 25-20. Scott Spedding a inscrit un doublé.

Scott Spedding a inscrit un doublé.
Scott Spedding a inscrit un doublé. © Maxppp -

Montpellier, France

Absent des débats dans la première demi-heure, le CO, mené 13-6, a recollé juste avant la pause grâce à un essai de Spedding. Début du festival de l'ancien Clermontois. Le CO lui, petit à petit, a mis son jeu en place pour croquer le MHR. Malgré quelques frayeurs en fin de partie… Castres a inscrit trois essais : deux par Spedding, un autre de son capitaine Capo Ortega. 

Le show Spedding

L'arrière avait faim. On l'a vite vu. Auteur de deux essais et grand protagoniste de celui inscrit par Capo Ortega, l'ancien de l'ASM a livré une très belle copie. _"_Je me sens bien à Castres, ma famille aussi je suis vraiment très content. Mais ce n'est que le début", expliquait Spedding à la sortie des vestiaires.

Tout comme une autre recrue : Camille Gerondeau, auteur de 70 minutes de haute volée, gâchées pour un carton jaune qui a offert une fin de match à suspense. "Je m'excuse pour ce carton. J'ai manqué de lucidité sur le coup." Sans conséquence, le CO a gardé ses cinq points d'avance jusqu'au bout malgré plusieurs moments chaud près de la ligne castraise. 

Christophe Urios regrettait lui de ne pas "avoir tué le match à 25-13."

Les réactions 

La 1re journée 

Le classement