Rugby

Rugby - Top 14 : exploit obligatoire pour l'UBB face à Toulon

Par Arnaud Carré, France Bleu Gironde samedi 12 avril 2014 à 7:00

Absent à Oyonnax, Félix Le Bourhis fait son retour au centre de la ligne d'attaque.
Absent à Oyonnax, Félix Le Bourhis fait son retour au centre de la ligne d'attaque. © Radio France

A la lutte pour une place de barragiste, l'Union Bordeaux-Bègles doit à tout prix battre Toulon samedi (14h55) dans un stade Chaban-Delmas qui sera plein à craquer.

L'UBB va pouvoir évacuer une double frustration . D'abord celle d'un match gagné mais mal fagoté face à Perpignan qui aurait pu lui apporter un bonus offensif précieux. Ensuite celle d'un joker grillé à Oyonnax qui a considérablement réduit sa marge de manoeuvre. 

A trois journées de la fin, l'UBB , à égalité de points avec Toulouse et le Stade Français, refuse de se lancer dans des comptes d'apothicaire sur le nombre de points nécessaires à la qualification. Ce qu'elle sait en revanche, c'est qu'une défaite à domicile face à Toulon scellerait très vraisemblablement son sort.

"Lundi, j'ai trouvé mes coéquipiers un peu abattus" — Félix Le Bourhis

Un peu émoussée ces dernières semaines, même si les acteurs s'en défendent, l'équipe aborde ce premier rendez-vous avec l'appétit qui accompagne les mets de choix . Et ce RCT en est un après sa démonstration de force en HCup dimanche dernier face au Leinster (29-14).

Laurent Marti : "S'ils sont à ce niveau là, tu te demandes comment faire pour les battre"

L'Union s'est donc préparée au combat, elle qui a beaucoup souffert dans les rucks du côté d'Oyonnax (26-12). Retrouver l'agressivité, le tonus et l'envie de mettre la main sur le ballon avant l'adversaire, voilà l'une des clés de cette rencontre face à un Toulon qui ne joue pas sa saison sur ce match , qui va faire tourner son effectif mais qui compte dans ses rangs des joueurs qui doivent briller pour s'inviter au festin des rencontres décisives.

Raphaël Ibanez, manageur de l'Union Bordeaux-Bègles.  - Radio France
Raphaël Ibanez, manageur de l'Union Bordeaux-Bègles. © Radio France

Raphaël Ibanez : "Si tu n'as pas le minimum requis en termes d'hormones, tu n'existes pas"

Des Toulonnais qui auront aussi peut-être dans un coin de la tête la punition du 9 février 2013 où ils avaient été corrigés (41-0) par des Girondins qui restaient à l'époque sur sept défaites de rang en championnat.

Félix le Bourhis : "Un des matches où l'équipe a pris le plus de plaisir"

Peu de chances toutefois que Bernard Laporte et ses hommes connaissent pareille mésaventure. A vrai dire, l'UBB se contenterait d'un succès qui la maintiendrait dans la course avant d'aller défier un de ses adversaires directs le Stade Français samedi prochain au stade Jean Bouin.

"Si on se qualifie, on met un pied dans la cour des grands, sinon ce serait une énorme désillusion" Régis Sonnes, entraîneur des avants de l'UBB

Elle pourra compter sur le soutien de plus de 33 000 spectateurs. C'est la deuxième fois de sa jeune histoire (après Toulouse en mars 2012) qu'elle va jouer à guichets fermés sur la pelouse du stade Chaban-Delmas où elle reste sur dix victoires consécutives en championnat.

L'Union se présentera au complet à l'exception de son pilier gauche Jean-Baptiste Poux, touché à l'épaule, et dont l'absence pendant au moins un moins est un vrai coup dur. C'est Jefferson Poirot qui le remplacera en première ligne. Les retours d'Aliki Fakaté en deuxième ligne et de Félix Le Bourhis au centre étaient attendus.

Les compositions d'équipe :

Union Bordeaux-Bègles :  Domvo - Talebula, Le Bourhis, Rey, Connor - Bernard (o), Adams (m) - Chalmers, Clarkin, Madaule - Fakate, Marais - Sa, Avei, Poirot

remplaçants : Maynadier, Delboulbes, Jaulhac, Graham, Saubusse, Lacroix, Sanchez, Toetu

RC Toulon :  Mitchell - Wulf, Bastareaud, Mermoz, Habana - Michalak (o), Claassens (m) - Bruni, Fernandez-Lobbe, J. Smith - Suta, Rossouw - Castrogiovanni, Orioli, Menini

remplaçants : Noirot, Chiocci, Mikautadze, S. Armitage, Gitau, D. Armitage, Tillous-Borde, Chilachava

UBB / Toulon, c'est en intégralité sur France Bleu Gironde et francebleu.fr à partir de 14h55.

Félix le Bourhis : "Les phases finales, on en crève d'envie"