Rugby

Rugby - Top 14 : à Grenoble, l'UBB sera sur ses gardes

Par Arnaud Carré, France Bleu Gironde vendredi 11 novembre 2016 à 18:02

Deuxième titularisation d'affilée pour le jeune ouvreur Simon Hickey
Deuxième titularisation d'affilée pour le jeune ouvreur Simon Hickey © Maxppp - MaxPPP

Dans la course à la qualification, l'Union Bordeaux-Bègles aimerait accélérer. Mais en ce samedi (20h15) de doublon, elle met peut-être les pieds à Grenoble au pire moment de la saison. Car les Isérois n'ont plus le droit à l'erreur à domicile.

C'est vrai que sur le papier, la proie est attirante. Grenoble a raté son départ cette saison et a eu un mal fou à digérer la mise à l'écart de son manageur Fabrice Landreau. Déjà battue deux fois au stade des Alpes par La Rochelle et Pau, l'équipe iséroise ne peut se permettre un troisième revers sur une pelouse où doivent encore défiler tous les gros bras du Top 14.

La mobilisation pour la venue de l'UBB est donc générale et Grenoble l'a plutôt bien préparée en allant faire plus que chatouiller le leader Clermont (21-20) en Auvergne. Elle aurait pu, elle aurait dû gagner là-bas et compte se servir de cette frustration pour passer ses nerfs face aux Girondins.

Le capitaine Clément Maynadier sait où l'UBB met les pieds - Radio France
Le capitaine Clément Maynadier sait où l'UBB met les pieds © Radio France - Justine Hamon

Clément Maynadier : "Tout le monde les dit dans le dur mais on a vu tout ce dont ils étaient capables à Clermont"

L'Union se sait donc particulièrement attendue, ce qui ne veut pas dire qu'elle se déplace sans ambition. Pour rester dans les six en fin de saison, les joueurs de Raphaël Ibanez, seulement huitièmes pour l'instant au classement britannique, savent qu'ils ont besoin d'aller chercher des victoires à l'extérieur.

L'entame toujours l'entame

Et quand on regarde la difficulté de ce championnat, on se dit que Grenoble est peut-être un des endroits où le coup est jouable. Possible pour l'UBB. A condition d'éviter ces récentes entames de matches trop timides, de gagner en densité défensive, de garder son efficacité actuelle dans un match où elle aura pour but de contrarier un adversaire encore convalescent pour le faire replonger dans ses doutes.

L'entraîneur Jacques Brunel sera privé de neuf avants à Grenoble - Radio France
L'entraîneur Jacques Brunel sera privé de neuf avants à Grenoble © Radio France - Justine Hamon

Jacques Brunel : "Depuis le début de la saison, on n'a pas fait un match vraiment complet"

Privé de six internationaux (Poirot, Serin, Goujon, Kitshoff, Auzqui, Talebula) et de cadres blessés (Marais, Madaule, Madigan), le staff a choisi la continuité dans une période où il fonctionne à flux tendu et où sa marge de manœuvre est particulièrement réduite notamment au niveau du pack avec pas moins de neuf joueurs absents !.

La dernière titularisation de Jean-Baptiste Dubié remonte au 16 octobre face à l'Ulster en Champions Cup - Radio France
La dernière titularisation de Jean-Baptiste Dubié remonte au 16 octobre face à l'Ulster en Champions Cup © Radio France - Justine Hamon

Le XV qui a débuté face au Stade Français (37-19) sera donc reconduit à une exception : le retour de Jean-Baptiste Dubié à la place de Jayden Spence au centre de l'attaque. Après avoir déclaré forfait en dernière minute face aux Parisiens, l'ouvreur Lionel Beauxis revient sur le banc des remplaçants.

Les compos :

Grenoble : Aplon - Sawailau, Farrel, Hunt, Batlle - (o) Wisniewski, (m) Mélé - Alexandre, Grice, Kimlin - Muldowney, Roodt - De Klerk, Jammes, Coulson.

Remplaçants : Bouchet, Dardet, Hand, Setephano, Saseras, Bosch, Estebanez, Edwards.

UBB : Buttin - Ashley-Cooper, Dubié, Rey, Connor - (o) Hickey, (m) Lesgourgues - Chalmers, Tauleigne, Braid - Cazeaux, Jones - Cobilas, Maynadier, Taofifenua.

Remplaçants : Avei, Poux, Palmer, Edwards, Audy, Beauxis, Lonca, Clerc.

Grenoble / UBB, c'est à vivre sur France Bleu Gironde et francebleu.fr dès 20h avec Arnaud Carré et Damien Gozioso.