Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Rugby

Rugby Top 14 : l'ASM domine nettement Castres (41-6) et conforte sa première place

samedi 27 octobre 2018 à 18:47 Par Emmanuel Moreau, France Bleu Pays d'Auvergne et France Bleu

Cinq essais à zéro et un 100% au pied pour Greg Laidlaw. Les clermontois se sont bien adaptés aux conditions de jeu hivernales pour venir à bout des castrais. Une nouvelle victoire bonifiée qui signe un 20 points sur 20 à domicile depuis le début de la saison.

La mêlée clermontoise a été dominatrice
La mêlée clermontoise a été dominatrice © Radio France - Emmanuel Moreau

Clermont-Ferrand, France

"Ca a été une purge. Match pourri, temps pourri. Heureusement que les spectateurs ont vu des essais". Loïc Jacquet, l'ancien clermontois n'a pas fait dans la langue de bois. Il est vrai que les 18.000 spectateurs du stade Michelin ne se sont pas vraiment régalés avec des envolées des 3/4. Ils ont plutôt eu droit à un festival d'en-avants, de mêlées péniblement jouées et d'approximations en tout genre. C'était prévisible vu les conditions météo, une pluie fine tout le match et un petit cinq degrés au thermomètre. 

Ca n'a pas été un grand spectacle. On a su s'adapter: Camille Lopez

Ils ont tout de même eu droit à un froid réalisme clermontois. Cinq essais inscrits, d'abord par les 3/4 Penaud, Betham et Raka en première mi-temps, où l'écart était déjà fait (21-6). Puis par les avants, Cancoriet et Yato en seconde période. Les jaunes et bleus avaient bien préparé leur coup, en utilisant le jeu au pied beaucoup plus que d'habitude pour mettre les castrais sous pression. Un objectif parfaitement réalisé ce samedi après-midi. 

L'ASM dominatrice dans tous les secteurs

Et comme les "gros" ont encore une fois été à leur avantage, Laidlaw et Lopez ont pu gérer le jeu à leur guise. L'ASM a d'abord dominé son adversaire physiquement. Une domination visible en mêlée même si Mr Raynal a parfois été sévère avec les clermontois. Il faut dire que rien n'était bien clair dans ce secteur de jeu, très difficile à arbitrer. Ajoutez à cela l'art des castrais pour "enquiquiner" l'adversaire, avec évidemment Kockott en provocateur en chef. Heureusement, les jaunes et bleus ne sont pas tombés dans le piège, malgré quelques petits accrochages.

Pour le reste, on retiendra la commotion de Rémi Lamerat, sorti sur une civière après avoir été longuement soigné au sol. Le centre de l'ASM était conscient et a pu faire un petit geste rassurant de la main au public qui scandait son nom. Sa tête a heurté le genou de Radosavljevic qui se repliait sur l'action amenant le quatrième essai. Lamerat a été conduit à l'hôpital où il est sous surveillance.

A noter la belle performance de Greg Laidlaw, à l'aise dans le jeu et impeccable au pied. Cinq transformations (dont certaines en coin) et deux pénalités pour un 100%; le demi de mêlée a du se sentir comme chez lui, avec cette météo qui rappelait furieusement son Ecosse. En tout cas, l'absence de Morgan Parra n'a absolument pas été préjudiciable.

Enfin coup de chapeau au capitaine castrais, Rodrigo Capo Ortega. Il a égalé ce samedi le record de 342 matchs en Top 14 que détenait Thibaut Privat. Il a reçu un petit cadeau de la part de l'ASM, un maillot vintage du club, ce qui ne l'a probablement pas consolé de cette lourde défaite. 

Les internationaux doivent rejoindre l'équipe de France demain soir, moins Parra, forfait, et probablement Lamerat. Sans eux, l'ASM se déplacera en solide leader à Grenoble samedi prochain.