Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Rugby - Top 14 : L'Aviron Bayonnais à Lyon pour revoir la lumière

-
Par , France Bleu Pays Basque

L'Aviron Bayonnais, en plein marathon automnal, veut se remettre la tête à l'endroit après sa défaite à domicile face à La Rochelle, le week-end dernier. Mais prudence, ce dimanche après midi, Bayonne joue face à Lyon à Gerland. Une équipe qui lui réussit peu ces dernières années.

Lors de leurs deux derniers déplacements à Lyon, les Bayonnais ont été largement battus, encaissant plus de 50 points à chaque fois.
Lors de leurs deux derniers déplacements à Lyon, les Bayonnais ont été largement battus, encaissant plus de 50 points à chaque fois. © AFP - Maxime JEGAT

Si l'épidémie de coronavirus a perturbé leur préparation - avec deux défaites lors des deux premières journées - les Lyonnais semblent aujourd'hui lancés. Comme la saison passée, ils se sont taillés une équipe pour jouer les premiers rôles dans ce championnat avec des joueurs comme Demba Bamba ou Mathieu Bastareaud. Du lourd. Éric Artiguste, entraîneur chargé de la défense à Bayonne a bien conscience de l'ampleur de la tâche qui attend les siens : "Lyon est en train de monter en régime. On va essayer d'aller là-bas pour faire quelque chose, s'accrocher. Il y a beaucoup de mecs qui rentrent dans l'équipe qui je pense auront envie de se battre et d'exister. Ça ne va pas être simple, il y a de gros porteurs de balle, des mecs solides, des gros gratteurs. Ils récupèrent beaucoup de ballons dans les zones de ruck. A nous d’être proches du porteur pour ne pas perdre de ballons. Sur le plan défensif, il va falloir les faire tomber rapidement parce que dès qu'ils avancent ils déploient leur jeu et ils sont difficiles à jouer".

Pour ce troisième déplacement de la saison, le staff a décidé de faire tourner. Plusieurs joueurs devraient ainsi disputer à Gerland leurs premières minutes de la saison. Arnaud Duputs, le 3ème ligne, fait partie de ceux là : "On veut prouver qu'on est là, qu'on doit exister dans ce groupe, certains ont l'esprit revanchard. C'est bien, ça créé de la concurrence, ça fait bosser tout le monde, ça dynamise l'équipe. On va y aller pour montrer une belle image de l'Aviron Bayonnais". 

Malgré ce turn-over, pas question de parler d'impasse dans les rangs bayonnais, même s'il est plus facile de pronostiquer une victoire sur la pelouse d'Agen samedi prochain, que ce dimanche chez un des cadors du championnat. Romain Barthélémy, l'ouvreur de l'Aviron confirme : "On n'a pas de pression, on y va pour étalonner face à une belle équipe de Lyon. Si des joueurs font des belles performances pour le match à Agen il y aura peut-être des surprises dans le groupe. C'est une opportunité à saisir pour ceux qui ne jouent pas beaucoup. Il bossent avec nous depuis le début de la saison, ils rongent leur frein. Pour eux, on va essayer de faire une prestation la plus aboutie possible".

Les Bayonnais s'attendent à une rugueuse opposition
Les Bayonnais s'attendent à une rugueuse opposition © AFP - Maxime JEGAT

Les deux derniers voyages de Bayonne à Lyon ne se sont pas franchement bien passés. Les berges du Rhône sont hostiles aux Basques. Lors de leurs deux dernières rencontre là-bas, les Bayonnais avaient pris... 52 points. Leur dernière victoire en terre lyonnaise remonte au 21 avril 2012. Ils s'étaient imposés 20 à 19 grâce notamment à deux essais de Yohan Huget et Marvin O'Connor. 

LOU / Aviron Bayonnais, match à vivre dès 16h45 en direct sur France Bleu Pays Basque avec Amaia Cazenave et Christian Bibal.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess