Rugby

Rugby - Top 14 : l'UBB abat ses cartes à Bayonne

Par Arnaud Carré, France Bleu Gironde samedi 22 mars 2014 à 7:00

Au match aller, Bayonne avait pris une fessée face à l'UBB (34-6)
Au match aller, Bayonne avait pris une fessée face à l'UBB (34-6) © Radio France

Neuvième du championnat mais avec un match de plus à jouer, l'Union Bordeaux-Bègles a le talent et le calendrier pour s'inviter aux phases finales. Reste à assumer son nouveau statut et donc à gagner samedi (18h30) chez des Basques qui jouent gros.

Le ton est toujours un peu condescendant et suspicieux au moment d'aborder la question de l'UBB et des phases finales.

Malgré son succès sur Clermont, l'Union Bordeaux-Bègles est encore vue comme une équipe en progrès, joueuse et désormais plus solide, mais pas encore taillée pour aller se battre pour le Brennus.

Les Girondins ont six semaines pour prouver le contraire et d'abord pour décrocher la première qualification de leur jeune histoire. Le club a cinq points de retard sur Castres, assis sur le dernier strapontin, mais un match de plus à jouer le 5 avril à Oyonnax.

50 points + .... = 6ème place

L'UBB est donc dans les clous , elle est d'ailleurs septième au classement britannique, et estime qu'il lui faudra entre seize et dix-huit points pour s'inviter au banquet des barrages.

En d'autres termes, elle va devoir gagner une fois à l'extérieur et, pour sa dynamique et sa confiance, le plus tôt serait le mieux.

Darly Domvo et l'UBB commenceraient-ils à faire peur ? - Radio France
Darly Domvo et l'UBB commenceraient-ils à faire peur ? © Radio France

Darly Domvo : "On sait d'où l'on vient"

Face à un Bayonne qui transpire depuis qu'Oyonnax l'a imité en gagnant à Biarritz et qui n'a pas encore inscrit le moindre essai à domicile en 2014, l'Union, quasiment au complet, a une belle carte à jouer.

L'UBB a déjà gagné à Bayonne et c'était pour Laurent Armand

En dehors du match de début de saison à Brive, elle n'a jamais failli dans le combat, ce qui lui a permis de décrocher cinq bonus défensifs. Elle n'a en revanche remporté qu'un succès à l'extérieur (au BO), ce qui laisse à penser qu'elle manque toujours de maîtrise hors de ses bases.

Raphaël Ibanez : "Qu'est-ce qu'on a gagné ? On n'a rien gagné"

En battant le leader Clermont il y a trois semaines, l'UBB s'est donnée le droit d'y croire . Elle doit maintenant assumer son statut de potentiel qualifiable lors d'une fin de saison où elle affrontera les quatre derniers du Top 14 (Bayonne, USAP, Oyonnax, Biarritz).

Les compos :

UBB : Domvo - Talebula, Le Bourhis, Rey, Connor - Bernard (o) Adams (m) - Chalmers, Clarkin, Madaule - Jaulhac, Marais - Toetu, Avei, Poux.

Remplaçants : Maynadier, Poirot, Fakaté, Graham, Saubusse, Lacroix, Sanchez, Sa.

Bayonne / UBB, c'est à vivre sur France Bleu Gironde et francebleu.fr samedi à partir de 18h30.

Mathew Clarkin : "Tellement de points motivants qu'on ne peut pas se manquer"

Partager sur :