Rugby

Rugby - Top 14 : l'UBB repasse au révélateur clermontois

Par Arnaud Carré, France Bleu Gironde dimanche 27 mars 2016 à 10:38

L'ASM d'Aurélien Rougerie vient de prendre 23 points en 5 matches.
L'ASM d'Aurélien Rougerie vient de prendre 23 points en 5 matches. © Maxppp - Maxppp

La réception de Clermont ce dimanche (16h15) et celle du Racing 92 samedi prochain diront si l'Union Bordeaux-Bègles est véritablement taillée pour l'aventure des phases finales. Un double test de maturité pour voir si elle a vraiment grandi.

Dans six jours, l'UBB saura. Si elle peut s'avancer sereine vers un printemps historique. Ou si elle devra, comme ces deux dernières saisons, se battre jusqu'au bout pour aller arracher son billet.

De chasseur, elle est passée au statut de proie. Sa série de cinq matches sans défaite l'a solidement installée dans le Top 6 et elle dispose même d'un joker.

Régis Sonnes : "Là c'est le money time"

Mais au plus tard elle devra l'utiliser, au mieux ce sera. Il y a deux ans, Toulon était venu saboter ses rêves de barrage. L'an dernier, ce sont le Stade Français et La Rochelle qui avaient joué les fossoyeurs.

Le sans faute à la maison, plus facile à dire qu'à faire

Sauf catastrophe, un sans faute à domicile suffira cette fois à son bonheur. Facile à dire, beaucoup plus compliqué à réaliser quand on sait que l'ASM et le Racing 92 vont s'inviter à Chaban-Delmas et au Matmut Atlantique.

Cette saison, Auvergnats et Girondins ne se quittent plus. Pour l'instant, le bilan est équilibré (une victoire partout et un nul). Le problème, c'est que personne n'a réussi à gagner chez soi. L'UBB est allée décrocher le nul en Top 14, l'ASM est venue s'imposer en Champions Cup mais a reçu la monnaie de sa pièce quinze jours plus tard.

Après le Tournoi, Jefferson Poirot ( à gauche) enchaîne en Top 14. - Maxppp
Après le Tournoi, Jefferson Poirot ( à gauche) enchaîne en Top 14. © Maxppp - Maxppp

Jefferson Poirot : "Eux aussi nous ont enlevé la qualification"

Pour mettre fin à ce sens de l'hospitalité, l'Union va devoir laisser ses émotions au vestiaire, relever le défi d'un leader qui arrive lancé, être constante pendant 80 minutes et essayer d'imposer sa loi comme elle l'avait fait avec autorité mi-février face à Toulon.

Julien Rey : "A nous de trouver la clé"

Depuis deux ans, elle n'a pas pu suivre le rythme des grosses cylindrées qui ont accéléré une fois le Tournoi des Six Nations terminé. Cette saison, l'UBB a mieux géré son effectif pour arriver fraîche au printemps, pris confiance sur sa capacité à regarder les cadors droit dans les yeux et franchi un cap en déplacement. Reste le plus difficile : valider ses progrès.

UBB / Clermont, c'est à vivre sur France Bleu Gironde et francebleu.fr ce dimanche à partir de 16h15 avec notre consultant, l'ancien pilier de l'Union Bordeaux-Bègles Nicolas Décamps.