Sports

Rugby - Top 14 : l'UBB engrange des points et quelques certitudes

Par Arnaud Carré, France Bleu Gironde dimanche 28 août 2016 à 18:28

Hugh Chalmers et ses coéquipiers n'ont encaissé qu'un essai en deux matches.
Hugh Chalmers et ses coéquipiers n'ont encaissé qu'un essai en deux matches. © Maxppp - MaxPPP

Après son succès inaugural face au Racing 92, l'Union Bordeaux-Bègles a encore montré beaucoup de force de caractère pour aller chercher un point de bonus défensif à Toulouse (22-17). Voilà sa saison bien lancée en attendant le retour de quelques cartes maîtresses.

Avec cinq points en deux matches, l'UBB a bien négocié un début de championnat piégeux. Dans un championnat toujours aussi dense et où les candidats à la qualification sont nombreux, chaque point va compter. Celui ramené samedi du stade Ernest-Wallon va conforter le staff et les joueurs dans leurs options. Décryptage.

La défense

L'UBB a encaissé 31 points face à deux grosses armadas du Top 14. La nette amélioration vue la saison dernière dans ce domaine semble se confirmer. Seul le talonneur toulousain Julien Marchand a réussi jusqu'ici à aplatir dans l’en-but girondin. L'Union a sorti deux solides prestations défensives qui rassurent sur sa capacité à bien voyager. Elle est aujourd'hui capable de mieux gérer ses temps faibles pour rester dans son match même quand, comme lors de la seconde période à Toulouse, elle est privée de ballons.

La mêlée

Après avoir tenu le pack des champions de France en échec, l'UBB a de nouveau tenu le choc à Toulouse. Le passage de témoin entre Régis Sonnes et Jacques Brunel comme entraîneur des avants n'a, semble-t-il, pas affaibli un secteur essentiel pour bien figurer en Top 14. Avec deux paires de piliers interchangeables (Poirot / Taofifenua à gauche, Cobilas / Clerc à droite), l'équipe paraît outillée pour tenir la route en mêlée fermée.

Ian Madigan a inscrit 21 des 32 points de l'UBB cette saison. - Radio France
Ian Madigan a inscrit 21 des 32 points de l'UBB cette saison. © Radio France - Justine Hamon

Charnière(s) de haut vol

Les deux premières rencontres ont confirmé le potentiel et la rapidité d'adaptation de Ian Madigan. Titulaire face au Racing, entré en jeu au bout d'une demi-heure à Toulouse, l'ouvreur irlandais s'affirme comme un patron. Auteur de la passe décisive sur l'essai de Jean-Marcellin Buttin, l'ancien ouvreur du Leinster semble déjà à l'aise en Top 14. Son expérience et ses qualités de buteur (7 sur 10 au pied) sont déjà précieuses. A ses côtés, Yann Lesgourgues et Baptiste Serin sont en train de grandir. Prometteur.

L'état d'esprit 

L'impression qui se dégage quand on voit l'UBB, c'est celle d'un groupe homogène. Quarante joueurs, où tout le monde n'a pas forcément le même statut ni le même temps de jeu, mais qui vont dans le même sens. Ce n'est que la photo d'un début de saison mais la façon dont l'équipe, remaniée avec pas moins de neuf changements,  s'est accrochée collectivement face à Toulouse a un côté rassurant. A confirmer bien sûr quand le club rencontrera des vents contraires.

En ce début de saison, l'UBB de Blair Connor s'accroche et ça lui réussit. - Radio France
En ce début de saison, l'UBB de Blair Connor s'accroche et ça lui réussit. © Radio France - Olivier Uguen

Les absents

C'est le lot de toutes les équipes mais c'est vrai que l'Union a lancé sa saison avec un effectif diminué. Ses deux talonneurs (Avei, Maynadier) et son finisseur (Talebula) sur le flanc, son duo de "sudistes" (Ashley-Cooper, Kitshoff) engagé dans le Rugby Championship, les blessures sérieuses de Saili puis Ducuing et la suspension de son capitaine Madaule n'ont pas empêché l'UBB d'être performante. Leurs retours ne pourront que renforcer l'ensemble.

Partager sur :