Rugby

Rugby - Top 14 : l'UBB très attendue à Castres

Par Arnaud Carré, France Bleu Gironde samedi 11 avril 2015 à 7:00

L'UBB a fait corps cette semaine, réponse attendue samedi soir.
L'UBB a fait corps cette semaine, réponse attendue samedi soir. © Radio France

Entre leur adversaire qui joue pour sauver sa peau, leurs supporters qui attendent une réaction d'orgueil et leur staff qui leur a mis les points sur les i, les joueurs de l'Union Bordeaux-Bègles ont beaucoup de raisons de répondre présent samedi (20h45) sur la pelouse du stade Pierre-Antoine.

C'est peu dire que la prestation de l'UBB dans le Tarn sera scrutée de près . Douchée contre toute attente par la Rochelle (21-22), l'équipe girondine aura-t-elle pu en quinze jours se retrouver ?

C'est toute la question qui agite cet avant-match. Une UBB encore groggy et passive n'a aucune chance de faire un résultat chez un CO toujours relégable, privé de Rory Kockott mais qui est allé chercher à Grenoble (12-16) la victoire de l'espoir.

Julien Ledevedec n'a jamais gagné à Castres. - Radio France
Julien Ledevedec n'a jamais gagné à Castres. © Radio France

JUlien Ledevedec : "Essayer de les faire douter"

Après avoir passé un savon à ses troupes lundi, le staff attend de voir si le changement de ton a porté ses fruits auprès d'une équipe dont on a du mal aujourd'hui à mesurer la valeur .

L'UBB en version 2015 ou 2014 ?

L'Union Bordeaux-Bègles version 2015 (10ème au classement de la phase retour ) a très peu de chances de se frayer un chemin vers les phases finales et va même devoir assurer le minimum syndical pour ne pas se faire peur jusqu'au bout.

Clément Maynadier : "Il faut arrêter de se projeter"

Mais l'UBB a aussi montré bien d'autres choses, notamment cet automne, pour ne pas croire à son possible redressement.

Les joueurs sont restés sur la réserve médiatique sachant que c'est sur le terrain qu'ils seront jugés. Rédemption ? Opération commando ? Peu importe le terme. Ils savent qu'ils doivent livrer un match plein dans le Tarn, retrouver l'agressivité, la concentration et se remettre dans l'avancée.

Agressivité exigée samedi soir à Castres. - Radio France
Agressivité exigée samedi soir à Castres. © Radio France

Louis-Benoît Madaule : "Ca restera entre nous"

Privé du trio Delboulbès, Clarkin, Beauxis , le staff a été limité dans ses choix. Le retour de Heini Adams à la mêlée et d'Ulrich Beyers à l'arrière vont donner un accent sud-africain à un XV de départ qui tentera, comme à Clermont, de se rassurer dans le combat, sachant cette fois qu'il faudra mieux finir.

Les compos :

Castres : Palis - Grosso, Cabannes, Lamerat, Sivivatu - Talès (o) Garcia (m) - Caballero, Beattie, Bornman - Capo Ortega, Samson - Wihongi, Rallier, Forestier.

Remplaçants : Mach, Lazar, Desroche, Diarra, Dupont, Evans, Dumora, Herrera.

UBB : Beyers - Talebula, Rey, Spence, Connor - Bernard (o) Adams (m) - Chalmers, Saili, Madaule - Botha, Marais - Gomez Kodela, Avei, Poux.

Remplaçants : Maynadier, Poirot, Ledevedec, Tauleigne, Lesgourgues, Serin, Guitoune, Auzqui.

 

 

Raphaël Ibanez : "Assumer sa volonté d'aller vers le haut"