Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Rugby - Top 14 : A l'UBB, un nouveau staff à l'accent anglais

-
Par , France Bleu Gironde
Bègles, France

Les deux nouveaux entraîneurs qui épauleront Jacques Brunel cette saison, l’Anglais Rory Teague, et l'Irlandais Jeremy Davidson ont été présentés à la presse hier. Ils viennent s’ajouter à un autre Anglais, Joe Worsley, déjà au club l'an dernier. Pour donner le staff le plus british du Top 14.

Rory Teague (à gauche) et Jeremy Davidson (à droite), ont fait leur première conférence de presse en tant qu'entraîneurs de l'UBB.
Rory Teague (à gauche) et Jeremy Davidson (à droite), ont fait leur première conférence de presse en tant qu'entraîneurs de l'UBB. © Radio France - Thomas Coignac

En attendant le retour des internationaux, et l'arrivée des recrues, Jeremy Davidson et Rory Teague sont les stars du stade André Moga, les seules nouvelles têtes. A peine débarqués en Gironde, ils ont dû apprendre à se familiariser avec le club, et les 14 joueurs présents à la reprise. Et puis, à se connaître entre eux, surtout. Car, s'ils se sont affrontés à plusieurs reprises dans leur carrière, ils n'ont réellement appris à se découvrir qu'en Gironde.

A seulement 32 ans, l'Anglais Rory Teague sera en charge des lignes arrières. Il arrive en provenance de l'équipe nationale d'Angleterre, où il était en charge de la technique. Et, pour celui qui effectue sa première expérience en tant qu'entraîneur de club, la période estivale est capitale. "Je suis un jeune entraîneur, explique-t-il. Et lorsque l'on a mon âge, chaque jour de travail est important".

Au point qu'il a renoncé à suivre le XV de la Rose dans sa tournée en Argentine, afin de rencontrer ses nouveaux joueurs plus tôt. Et si, outre-Manche, certains se sont étonnés qu'il quitte la machine à gagner anglaise pour le 11e du dernier Top 14, Rory Teague répond, qu'il voulait "travailler au quotidien avec un club, ce qui n'est pas possible en sélection, où l'on voit moins les joueurs". Dans ce monde qu'il découvre, son principal objectif est de "progresser en français", sourit-il. Malgré des passages de joueur à Limoges, Tarbes, Aurillac et enfin Grenoble, il lui arrive en effet de compter sur son nouveau compère, Jeremy Davidson, pour la traduction.

La phrase que l'on a le plus entendue cette semaine ? "Ne marchez pas, courrez !", Darly Domvo, arrière de l'UBB

Car ce dernier a une expérience plus récente avec le championnat français. Entraîneur d'Aurillac lors des six dernières saisons, l'Irlandais Jeremy Davidson est devenu un nom qui compte dans le rugby français. En faisant progresser son club pas à pas, l'emmenant deux fois jusqu'en phase finale de Pro D2. Le nouvel entraîneur des avants bordelais a déjà son plan en tête : "apporter davantage de rigueur, dans les détails, avec le ballon, tout en augmentant l'intensité".

Une intensité que ressentent les joueurs, comme l'arrière Darly Domvo. Lorsqu'on lui demande comment se passent les débuts du nouveau staff, il sourit : "La phrase que l'on a le plus entendue cette semaine, c'est : Ne marchez pas, courrez !". Les recrues et les internationaux, qui reprendront l'entraînement au mois de juillet, sont déjà prévenus.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess