Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Rugby DOSSIER : Top 14 : résultats, classement et calendrier

Rugby Top 14 : Le choc des leaders entre l'ASM et le Stade Français

vendredi 7 septembre 2018 à 17:00 Par Jean-Pierre Morel, France Bleu Pays d'Auvergne

Après deux victoires et un bonus offensif, l'ASM et le Stade Français partagent la première du classement et vont s'affronter ce samedi au stade Marcel-Michelin lors de la troisième journée du Top 14. Les deux équipes veulent retrouver leur standing. Avec de gros moyens pour les parisiens.

La saison dernière les Clermontois avaient pris 50 points à Jean Bouin
La saison dernière les Clermontois avaient pris 50 points à Jean Bouin © Maxppp - Denis Trasfi

Clermont, Auvergne-Rhône-Alpes, France

"On va s'enflammer pourquoi, il n'y a pas de raison". Juste après la démonstration contre le Racing (17-40), Franck Azéma a très vite tempéré les choses. "C'est une belle performance, mais on a fait que deux matchs" ajoute sobrement l'entraineur de l'ASM. 

Le début de saison n'aura du sens que si on gagne contre le Stade Français... Franck Azéma, entraineur de l'ASM

Après avoir soldé leur compte à l'Arena où les clermontois avaient pris 58 points la saison dernière, c'est le Stade Français qui pourrait bien payer la note ce samedi au stade Marcel-Michelin. Car il faudra aussi se souvenir des 50 points encaissés à Jean Bouin. Et  manifestement, Damian Penaud, lui, n'a pas oublié. "La saison dernière on a pris des ardoises presque partout" reconnaît le trois quart centre international, repositionné à l'aile pour les besoins de la cause. "On n'en parle pas entre nous, mais tout le monde a ça dans un coin de la tête, la valise qu'on avait pris là bas, on veut tous gagner ce week-end".

"Clermont tourne très bien, on sait que c'est un gros morceau". De retour au Stade Français où il a presque tout connu, Peter De Villiers a conscience du défi qui attend les parisiens. "On va y aller pour gagner ce match, on ira avec cet esprit là en tout cas" poursuit l'ancien pilier sud-africain. Une ambition confirmée par Jules Plisson. "C'est un bon test, je n'ai jamais gagné à Clermont avec les jeunes ou avec les pros" poursuit l'ouvreur parisien, "j'ai beaucoup de respect pour ce club, ses supporters, mais on va essayer de défendre notre maillot".

Le plus gros budget du Top 14 pour le Stade Français

Avec un peu plus de 34 millions d'euros de budget, le Stade Français s'est donné les moyens de ses ambitions. Le propriétaire du club, Hans-Peter Wild, a cassé sa tirelire, attiré des joueurs expérimentés (Maestri, Sanchez, Fickou), et renouvelé le staff (Meyer - De Villiers - O'Connell). 

"Il y a un nouveau souffle chez eux" observe Morgan Parra, qui après avoir rongé son frein sera titulaire pour la première fois cette saison. "On sait combien il est important de prendre un bon départ pour entrer dans les six, maintenant on espère continuer et confirmer ce week-end" explique le nouveau capitaine de l'ASM, "ça ne change rien, avec Roro on avait le droit de parler, de prendre, ce sera toujours le cas, c'est juste quelques décisions à prendre sur le terrain et en dehors, mais d'autres joueurs peuvent aussi le faire". Leader dans l'âme, le demi de mêlée clermontois mènera donc ses troupes pour rester invaincu dans ce Top 14.

Le match ASM-Stade Français est à vivre en direct et en intégralité ce samedi à partir de 20h45 sur France Bleu Pays d'Auvergne.