Rugby

Rugby - Top 14 / Pro D2 : La Rochelle, l'UBB, Bayonne et Toulouse font le spectacle

Par Clément Carpentier, France Bleu Béarn, France Bleu Gascogne, France Bleu Gironde, France Bleu La Rochelle, France Bleu Pays Basque, France Bleu Périgord et France Bleu Toulouse dimanche 26 avril 2015 à 11:38

La Rochelle a fait tomber Toulon à Marcel Deflandre
La Rochelle a fait tomber Toulon à Marcel Deflandre © MaxPPP

Grosses performances de La Rochelle, Bayonne et l'UBB ce week-end avec des victoires respectivement contre Toulon, Grenoble et à Lyon. Toulouse monte sur le podium du Top 14 après sa victoire au Stade Français.

Des frissons à La Rochelle ce samedi. Les Rochelais se sont imposés face à un RCT remanié à une semaine de sa finale de coupe d'Europe mais qui ne s'est incliné que dans les arrêts de jeu. Essai du centre Hingano pour une précieuse victoire rochelaise 32-29.

"On a confiance en nous" — Loann Goujon, le troisième ligne de La Rochelle  

Les Rochelais n'ont que trois points d'avance sur le premier relégable, Bayonne. Des bayonnais qui ont regardé le match des Maritimes et avaient donc une énorme pression face à Grenoble. Résultat : victoire 42 à 33.

"C'était un match fou mais ça fait du bien" — Scott Spedding, l'arrière de l'Aviron Bayonnais

Bayonne toujours relégable en raison de la victoire bonifiée de Castres face à Clermont, 31-10. Les deux équipes ont 47 points mais avantage particulier aux Castrais. Brive vainqueur de Montpellier 15-10 et Grenoble n'ont qu'une longueur d'avance. 

L'UBB qui sort enfin de sa spirale négative de 4 défaites d'affilée en s'imposant chez la lanterne rouge Lyon, 37-22.

"C'est une victoire importante mais on ne s'enflamme pas" — Pierre Bernard, le demi d'ouverture de l'UBB

Lyon, 12 points de retard sur le 1er maintenu, a quasiment les deux pieds en Pro D2. Dans le haut de tableau après sa victoire vendredi soir à Paris, Toulouse fait la bonne opération. Oyonnax, 6e, fait un pas supplémentaire vers les phases finales en disposant du Racing, 21-16.

En Pro D2, si Pau a déjà le titre en poche, le suspens reste entier là aussi pour la course aux phases finales à deux journées de la fin.

C'est Mont-de-Marsan qui réalise la bonne opération en s'imposant à Montauban, 19-17. Des Montalbanais qui n'avait plus rien à espérer ni à perdre et pourtant les Montois se sont fait peurs.

"On n'a pas été bon, on gagne avec un peu de chance". — Vassili Bost, le troisième ligne de Mont-de-Marsan 

Le Stade Montois se retrouve pourtant 3e à égalité de points avec le 2e Perpignan, défait lourdement à Aurillac 52 à 14. C'est Biarritz qui fait la mauvaise opération après sa défaite 42-33 à Colomiers. Des biarrots crucifiés par une pénalité de Skrela puis un essai en contre à la dernière minute.

"On se fait surprendre, il y a beaucoup de frustration" — Benoit August, l'entraîneur des avants du BO

Albi s'impose à Dax, 29-24. Coup de bambou sur la tête des landais relégables.

"Ils ont fait le match parfait à l'extérieur" — Mathieu Bourret, l'ailier de l'US Dax

Le XV de France

L'appel à candidatures pour remplacer Philippe Saint André à la tête des Bleus après la Coupe du monde à l'automne s'est cloturé ce samedi soir. Rien a filtré ni sur le nombre ni sur l'identité des candidats. Seul déclaré, l'ancien taloneur béglais, aujourd'hui comédien, Vincent Moscato.

Les rumeurs parlent également du manager de l'UBB Raphael Ibanez ou encore de celui de toulouse Guy Novès. Réponse avant la fin mai.

Le journal du rugby de France Bleu