Rugby

Rugby - Top 14 : retour vers le futur pour l'UBB à Oyonnax

Par Arnaud Carré, France Bleu Gironde samedi 5 avril 2014 à 7:00 Mis à jour le samedi 5 avril 2014 à 16:59

Julien Rey et l'UBB prêts au combat.
Julien Rey et l'UBB prêts au combat. © Radio France

Sept semaines après le report du match, l'Union Bordeaux-Bègles retrouve samedi (20h35) Oyonnax dans son antre de Charles-Mathon. Mais le contexte est différent. Le promu peut sortir de la zone rouge et l'UBB signer un succès qui la rapprocherait de la terre promise.

Dire qu'ils sont ravis d'y retourner serait mentir. Mais les rugbymen de l'Union Bordeaux-Bègles sont trop conscients des enjeux pour ressasser ce week-end de mi-février où ils avaient dépensé beaucoup de gaz pour finalement se contenter d'une douche et d'un voyage pour rien.

Cette fois, le match vaut son pesant de cacahuètes . Et des deux côtés, ce qui le rend excitant et périlleux. Depuis le rendez-vous manqué du 15 février, le promu a failli aller gagner au Stade Français (29-26), s'est imposé à Biarritz (22-24) et a remporté un succès bonifié face à Grenoble (40-13). Condamnés par beaucoup, les joueurs de Christophe Urios ont l'opportunité de doubler Bayonne et de revenir à hauteur de Perpignan chez qui ils se rendront samedi prochain.

Clément Maynadier : "Ca va être rugueux pendant 80 minutes"

L'UBB a aussi accéléré. Cinq victoire de rang l'ont propulsée aux portes de la qualification, des portes qui s'ouvriraient toutes grandes en cas de succès dans l'Ain. Mais pour se retrouver ex-aequo avec Castres à la quatrième place, l'Union doit s'imposer à Charles-Mathon , ce que seuls le Stade Français, le Racing-Métro et Montpellier ont réussi.

La tâche n'est pas impossible mais elle est délicate. D'abord à cause du contexte et de la qualité d'un adversaire qui prouve week-end après week-end qu'il mérite de reste dans l'élite.

Emmanuel Saubusse, demi de mêlée de l'UBB - Radio France
Emmanuel Saubusse, demi de mêlée de l'UBB © Radio France - Pierre Breteau

Emmanuel Saubusse : "C'est une équipe qui aujourd'hui fait peur à beaucoup de monde"

Ensuite parce que les dernières sorties girondines ont été moins brillantes sur la forme . Répétition des matches, moins grande justesse dans le jeu voire difficulté d'assumer le statut de candidat aux phases finales. Aucune hypothèse ne se dégage clairement.

Matthew Clarkin : "Ca fait deux ou trois semaines qu'on perd trop d'occasions"

Pas d'ours mais des pumas sur la pelouse de Charles-Mathon

Un revers dans le Haut-Bugey n'écarterait pas les hommes de Raphaël Ibanez de la qualification mais un point de bonus défensif et, a fortiori, une victoire serait un coup d'accélérateur dans un sprint qui risque fort de se jouer à rien.

Privé de Félix le Bourhis, touché à l'épaule, le staff l'a remplacé logiquement par Thibault Lacroix au centre. Il a aussi fait des choix en alignant Clément Maynadier au talon ou encore Nicolas Sanchez à l'ouverture . Malgré des prestations très décevantes, l'ouvreur argentin, opposé à son concurrent en sélection Urdapilleta, sera titularisé pour un match capital. 

Raphaël Ibanez : "Ca n'a pas toujours été une réussite avec lui"

Les compos :

Oyonnax : Lespinas - Tian, Aguillon, Hansell Pune, Bousquet - Urdapilleta (o) Figuerola (m) - Ursache, Maafu, Diaby - Lagrange, Lassalle - Guillamon, Jenneker, Rapant.

Remplaçants : Clark, Clerc, Browne, Soqeta, Cibray, Wara, Boussès, Tichit

UBB : Domvo - Talebula, Rey, Lacroix, Connor - Sanchez (o) Adams (m) - Chalmers, Clarkin, Madaule - Jaulhac, Marais - Toetu, Maynadier, Poux.

Remplaçants : Avei, Delboulbès, Fakaté, Tuifua, Saubusse, Bernard, Carballo, Sa.

Oyonnax / UBB, c'est à vivre sur France Bleu Gironde et francebleu.fr samedi dès 20h.