Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Rugby - Top 14 : l'UBB rate le coche au Stade Français Paris (22-12)

-
Par , France Bleu Gironde
Bordeaux, France

Ils voulaient offrir un cadeau d'adieu à leur manager Jacques Brunel, les joueurs de l'Union Bordeaux-Bègles n'y sont pas parvenus. Battus (22-12) par un Stade Français bien plus réaliste, samedi au stade Jean-Bouin de Paris. Les Girondins risquent de ruminer longtemps cette défaite.

Jonathan Danty, qui aplatit le premier essai parisien, et M.Brousset, qui le valide, auront fait beaucoup de mal à l'UBB.
Jonathan Danty, qui aplatit le premier essai parisien, et M.Brousset, qui le valide, auront fait beaucoup de mal à l'UBB. © AFP - AFP

Après la malédiciton à Toulouse, les joueurs de l'UBB continuent leur mauvaise série à Paris, où ils ne se sont imposés qu'une seule fois depuis la remontée en Top 14. Et pourtant, ils pourront dire, et re-dire qu' "il y avait la place" face à des Parisiens qui n'ont pas fait grand chose de plus pour l'emporter. 

Début de match brouillon

Ce fut un match typique des hivers du Top 14 : haché, avec de nombreuses maladresses de deux équipes pas aidées par les conditions météo, et la bruine qui n'a jamais cessé de tomber sur le stade Jean-Bouin. Résultat, 30 premières minutes très brouillonnes, marquées par de nombreuses fautes de main, pas exploitées du tout par les défenses. Seuls deux coups de pied, le premier de Jules Plisson, auquel avait répondu un de Matthieu Jalibert, permettaient de faire évoluer le score (3-3, 14e). 

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

Dans ces conditions, il n'était pas immérité que la première équipe à mettre de la folie soit récompensée. Et ce fut le Stade Français, qui joua rapidement une touche sur la ligne médiane. Quelques secondes plus tard, ce fut une passe après contact de Waisea (de loin le Parisien le plus dangereux), relayé par une percée d'Ensor, avant que Danty n'aplatisse. Et comme Jules Plisson passait une transformation difficile, cela donnait un matelas de 7 points au Stade Français (10-3, 33e). 

La vidéo décisive 

Si les Bordelo-béglais revenaient bien dans cette seconde période, avec plusieurs belles séquences, récompensées de deux pénalités de Matthieu Jalibert (10-9, 48e), ils allaient pouvoir se mordre les doigts, pas récompensés de leurs bons débuts. 

D'abord, Yann Lesgourgues, entré à l'aile à la place de Geoffrey Cros, s'échappait le long de la ligne, laissait échapper le ballon... Avant de se faire découper par Alberts, le troisième ligne parisien. Résultat, pénalité... pour les Parisiens, d'après M.Brousset, qui sanctionnait Romain Lonca venu se faire justice (51e). Quatre minutes plus tard, nouvelle action d'envergure bordelaise... L'arrière parisien Tony Ensor tentait d'intercepter... L'arbitre voyait un avant volontaire, infligeait un carton jaune au Parisien. Avant de revenir sur sa décision après la vidéo... Où il s'avérait en effet que l'arrière n'avait pas touché le ballon. 

Le Fidjien Waisea (au sol devant Cameron Woki) aura fait beaucoup de mal à l'UBB).
Le Fidjien Waisea (au sol devant Cameron Woki) aura fait beaucoup de mal à l'UBB). © AFP - AFP

C'est enfin un cas quasiment jamais-vu, qui allait se produire. Après un coup de pied à suivre de Jules Plisson, Djibril Camara aplatissait en coin. M.Brousset demandait la vidéo pour vérifier que l'ailier international n'était pas hors-jeu... Mais aucun plan de caméra ne permettait de le vérifier. Et l'arbitre accordait l'essai au Stade Français (15-9, 61e). 

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

Les Bordelais n'abdiquaient pas et revenaient à trois points, sur une pénalité de Matthieu Jalibert (15-12, 68e). D'autant que quelques minutes plus tôt, ils avaient manqué une autre occasion. Après un excellent cadrage débordement de Baptiste Serin en bout de ligne... Et une passe mal assurée devant l'en-but pour Marco Tauleigne, qui commettait un avant. Le calice allait être bu jusqu'à la lie par les hommes de Jacques Brunel. Avec un dernier essai d'un Waisea intenable, après une nouvelle percée de Camara (22-12, 76e), qui offrait aux hommes de Greg Cooper un point de bonus offensif que l'on qualifiera de bien payé. 

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

Une dernière amère donc pour le manager gersois. Qui termine donc son mandat avec l'UBB sur une treizième défaite, pour douze victoires et un match nul. 

Pour son dernier match, Jacques Brunel n'aura pas su mener ses troupes à la victoire.
Pour son dernier match, Jacques Brunel n'aura pas su mener ses troupes à la victoire. © AFP - AFP
Choix de la station

À venir dansDanssecondess