Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Rugby - Top 14 : Une UBB héroïque fait tomber le leader La Rochelle (29-19)

-
Par , France Bleu Gironde
Bordeaux, France

Dans un contexte difficile, lié aux rumeurs persistantes envoyant leur manager Jacques Brunel à la tête de l'équipe de France, les joueurs de l'Union Bordeaux-Bègles ont été ultra-solidaires, ce samedi après-midi au Matmut Atlantique de Bordeaux Et fait tomber l'une des meilleures équipes d'Europe.

La joie des Bordelais de Cameron Woki (à droite), après le premier essai de Geoffrey Cros.
La joie des Bordelais de Cameron Woki (à droite), après le premier essai de Geoffrey Cros. © Radio France - Justine Hamon

Ils auront su résister à tout ! A un contexte qui a fait passer la réception du leader au second plan, aux filouteries de l'entraîneur rochelais Patrice Collazo qui changeait quatre fois de compositions avant le début du match... Les joueurs de l'UBB ont su préserver leur invincibilité à domicile, et faire chavirer les 37 000 spectateurs d'un Matmut Atlantique copieusement garni. 

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

Les Rochelais attaquaient la partie tambour battant, avec une très grosse séquence dans les 22 bordelo-béglais. Si les Girondins s'en sortaient sans dommage au tableau d'affichage, notamment grâce à un plaquage sacrifice de Jean-Baptiste Dubié sur Victor Vito, le centre sortait, sonné, passer le protocole commotion. Loann Goujon, touché à l'ischio-jambier, cédait lui sa place définitivement à Marco Tauleigne. 

Mahamadou Diaby, comme d'habitude, a donné l'exemple dans le combat.
Mahamadou Diaby, comme d'habitude, a donné l'exemple dans le combat. © Radio France - Justine Hamon

Si Brock James ouvrait le score sur une pénalité récompensant les efforts des siens, cela avait le mérite de réveiller les locaux. Après une erreur de réception de Rene Ranger, Marco Tauleigne allait dans l'en-but, empêché d'aplatir par Danny Priso. Mais, dans la continuité de l'action, Kevin Gourdon recevait un carton jaune pour un acte d'antijeu devant sa ligne. Et Matthieu Jalibert passait les trois points pour égaliser, puis trois autres pour mettre son équipe devant après une nouvelle faute (6-3, 24e).

Le bon coup de Cros

L’infériorité numérique faisait mal aux Maritimes, qui allaient donner le bâton pour se faire battre. Alors que Jandre Marais venait de perdre un ballon au contact, Vincent Rattez manquait complètement sa passe, ramassée par Geoffrey Cros qui allait aplatir (13-3, 26e). 

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

Et, malgré quelques mêlées intenses et un but lointain de Brock James, les Bordelo-Béglais rentraient aux vestiaires en tête. Objectif ensuite, tenir, face au talent et à la vitesse des arrières rochelais. Mais, chaque fois que les hommes de Patrice Collazo semblaient être en capacité de faire la différence, un ballon tombé, une passe en-avant, une défense héroïque, les empêchaient de casser la ligne. 

Dubié voit rouge

Las, alors que les joueurs de l'UBB semblaient s'être remis à l'endroit avec une très longue séquence de jeu au près des avants, récompensée par trois points de Matthieu Jalibert, deux petites erreurs allaient faire basculer la fin de match. D'abord, une mauvaise passe de Woki, qui avait pris l'intervalle le long de la touche. Sinzelle interceptait, et Dubié revenait le plaquer. Mais, maladroitement, et très haut, alors que le Rochelais allait à l'essai. M.Charabas sortait un carton rouge logique (60e). Et, double peine, Amosa aplattisait en force sur la pénaltouche (19-14, 61e).

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

Il fallait donc, d'autant plus, tenir. Et les Bordelais allaient le faire, avec beaucoup d'agressivité, et de manière héroïque. En jouant quelques contres à fond, qui permettaient à Jalibert d'ajouter trois points, après un grattage du toujours précieux Peini Ravai (65e). Tellement précieux, qu'il inscrivait l'essai de la délivrance, ramassant le ballon derrière un ruck, pour aller aplatir (29-14, 78e). Essai à la suite d'une pénalité jouée vite par Yann Lesgourgues, alors que tout le stade réclamait les trois points. L'essai rochelais inscrit par Bouldoire à la sirène, allait finalement être anecdotique. Et l'UBB s'offrait une bouffée d'air frais bienvenue, au vu de sa semaine, quelque soit la suite des événements. 

Jacques Brunel et Laurent Marti ont-ils vécu leur dernier match ensemble à Bordeaux ?
Jacques Brunel et Laurent Marti ont-ils vécu leur dernier match ensemble à Bordeaux ? © Radio France - Justine Hamon
Choix de la station

À venir dansDanssecondess