Rugby

Rugby - Top 14 : L'UBB explose en vol à Lyon (49-14)

Par Thomas Coignac, France Bleu Gironde samedi 16 septembre 2017 à 20:08

Liam Gill échappe à Tian Schoeman. Les Lyonnais étaient trop puissants pour l'UBB.
Liam Gill échappe à Tian Schoeman. Les Lyonnais étaient trop puissants pour l'UBB. © AFP - AFP

Alors qu'ils semblaient pouvoir rivaliser pendant une heure, les Bordelo-Béglais ont longtemps buté sur la défense lyonnaise, ce samedi. Avant, encore une fois, d'être dépassés en fin de match. La large défaite va faire mal aux têtes des joueurs de l'Union Bordeaux-Bègles.

Attention à l'excédent de bagages à l'aéroport de Lyon Saint-Exupéry ! Les joueurs de l'Union Bordeaux-Bègles sont repartis avec les valises bien pleines. Corrigés par des Lyonnais plus rigoureux, plus puissants, bien plus réalistes, qui leur ont infligé six essais. Et, pourtant, les Bordelo-béglais peuvent avoir des regrets.

Très actif, le deuxième ligne lyonnais Félix Lambey réussit à faire vivre le jeu.  - Maxppp
Très actif, le deuxième ligne lyonnais Félix Lambey réussit à faire vivre le jeu. © Maxppp - Maxppp

Car l'UBB a manqué de réalisme offensif et défensif, en deuxième mi-temps, où, après avoir fait globalement jeu égal avec le LOU, elle était menée 18-6. Car, elle n'avait d'abord pas réussi à concrétiser un gros temps fort dès la 3ème minute. Après une longue séquence, Naqalevu était stoppé à un mètre de la ligne, avant que Schoeman ne manque sa première pénalité de la saison. A l'opposé, les Lyonnais étaient agressifs en défense, vaillants, et pragmatiques. Après une mêlée plein axe, les arrières Rouge et Noir envoyaient Arnold derrière la ligne, après une magnifique action en première main. Au lieu de les faire réagir, cet essai semblait sonner les Bordelo-béglais, une nouvelle fois punis quelques minutes plus tard. Après un ballon perdu, à 30 mètres de l'en-but Lyonnais, l'UBB était impuissante pour endiguer le contre lyonnais, conclut finalement par le troisième ligne anglais Carl Fearns.

Carl Fearns aplatit le deuxième essai lyonnais.  - Maxppp
Carl Fearns aplatit le deuxième essai lyonnais. © Maxppp - Maxppp

Et à ce manque de réalisme, allait s'ajouter un manque de réussite, avec un essai refusé à l'UBB dès la reprise de la seconde période. Yann Lesgourgues était pourtant persuadé d'avoir inscrit son deuxième essai de la saison, mais l'arbitre jugeait que la dernière passe de Nans Ducuing était très légèrement en avant. Mais le bourreau des Bordelais allait encore frapper. Face à ses anciens coéquipiers, Lionel Beauxis profitait d'un énorme travail de ses avants, pour aplatir le troisième essai lyonnais, et le transformer lui-même.

L'UBB coule en fin de rencontre

L'UBB réagit certes, avec un essai en bout de ligne de Jones, mais la révolte n'aura duré que quelques minutes. Car les Bordelais ne réussissaient pas à s'installer dans le camp adverse et multipliaient les approximations. Et, sur un énième turnover, Palisson aplatit en coin. Ensuite, comme à Castres, les Bordelo-Béglais, allaient prendre la marée en fin de rencontre. Privés de Rey et de Clerc sur blessure, ils voyaient les Lyonnais ajouter deux essais, par Regard et Puricelli. 6 essais à un, six marqueurs différents, 8/9 au pied pour Beauxis... Bilan parfait pour les hommes de Pierre Mignoni. Désastreux, pour ceux de Jacques Brunel. Qui ont beaucoup de travail en perspective avant la réception de Montpellier, samedi prochain.