Passer au contenu

Le média
de la vie locale

Publicité
Logo France Bleu

Rugby - Toulouse - Attention, virages dangereux !

Par

Contre Oyonnax samedi pour la 10e journée de Top 14, le Stade Toulousain aborde une série délicate de quatre matchs. Une fin d'année 2015 à (très) forts enjeux pour la suite de la saison des "Rouge et Noir".

Le Stade Toulousain a quatre matchs à bien négocier en fin d'année. Le Stade Toulousain a quatre matchs à bien négocier en fin d'année.
Le Stade Toulousain a quatre matchs à bien négocier en fin d'année. - © Stade Toulousain

Deux semaines après sa victoire poussive (24-18) en Champions Cup, Toulouse retrouve Oyonnax  ce samedi (20 h 45) à Ernest Wallon dans le cadre du championnat. Une rencontre importante pour lancer le sprint de fin d'année. Le Stade Toulousain enchaîne ensuite une double confrontation décisive face aux Irlandais de l'Ulster, puis la réception de Toulon, le 27 décembre, pour le retour du rugby au Stadium de Toulouse. 

Publicité
Logo France Bleu
Le 3e ligne Imanol Harinordoquy, ici lors de Toulouse-Toulon saison 2014/2015. © Maxppp

Bref en Top 14 comme en Coupe d'Europe, mieux vaut bien négocier la période, reconnaît le troisième ligne, Imanol Harinordoquy au micro France Bleu.

"Ça peut très vite basculer"

"On a besoin de points pour rester dans le wagon du haut. On voit que ça peut très vite basculer. Il y a des équipes qui font des coups à l'extérieur, il n'y a plus de matchs à domicile ou à l'extérieur, ça fait déjà quelques saisons. Il faut prendre le maximum de points possibles parce que l'année dernière, il me semble qu'à la dernière journée, il y avait encore six ou sept équipes pour postuler dans les six. C'est dire si le championnat est serré. Et puis, bien sûr, la Coupe d'Europe où on a une double confrontation contre l'Ulster qui va être plus que décisive. Si on joue moins bien et qu'on gagne, moi ça me va bien. On a besoin de hausser le curseur en terme d'efficacité, de scorer dans nos temps forts. Par rapport au nombre d'occasions créées, je pense que notre ratio est déficitaire par rapport au nombre d'essais marqués."

loading

L'info en continu

Publicité
Logo France Bleu