Rugby

Rugby - UBB | Adam Jaulhac : "On va aller chercher quelque chose en serrant les fesses"

Par Arnaud Carré, France Bleu Gironde jeudi 23 avril 2015 à 7:00

Adam Jaulhac, au centre, veut continuer à regarder vers la qualification.
Adam Jaulhac, au centre, veut continuer à regarder vers la qualification. © Radio France

Le deuxième ligne de l'Union Bordeaux-Bègles, au club depuis sept ans, ne cache pas les difficultés actuelles. Avant un déplacement capital à Lyon samedi, il veut pourtant croire que l'équipe girondine a encore un coup à jouer en cette fin de saison.

France Bleu Gironde : Comment gérer un calendrier aussi haché quand la dynamique n’est pas bonne ?

Adam Jaulhac  : C’est dur à gérer dans le sens où on rumine un peu plus que d’habitude les défaites. Après Ludo (ndlr : Loustau, le préparateur physique) fait en sorte qu’on oublie les déceptions et qu’on travaille dur pour avancer.

Avec le recul, c’est toujours la frustration qui domine après le match de Castres ?

Oui et puis le sentiment qu’on peut mieux faire. Il manque un peu de réussite mais aussi de la précision dans les derniers gestes.

"On va aller chercher quelque chose tout en serrant les fesses. Il faut assurer le maintien mais j'ai envie de croire qu'on peut essayer d'aller chercher le 6ème voire la 7ème place. Si on n'est pas qualifié, ce sera une déception"

Le staff a durci le ton. Logique ?

Complètement. On ne gagne plus donc il faut hausser le ton, c’est normal. Il faut provoquer une rébellion pour retrouver une dynamique positive.

Est-ce que l’équipe a basculé sur l’opération maintien ou est-ce qu’elle espère encore aller chercher quelque chose ?

On va aller chercher quelque chose tout en serrant les fesses. Il faut assurer le maintien mais personnellement j’ai envie de croire qu’on peut essayer d’aller chercher une 6ème voire une 7ème et un barrage européen. C'est difficile psychologiquement mais ça reste l’objectif de tout le monde. A nous d’aller rechercher cette place qualificative. Si on n’est pas qualifié, ce sera une déception.

Adam Jaulhac dispute sa 7ème saison sous le maillot de l'UBB. - Radio France
Adam Jaulhac dispute sa 7ème saison sous le maillot de l'UBB. © Radio France

L’UBB a besoin de vite gagner un match ?

Oui. Je ne veux pas faire d’affront à Lyon mais il faut qu’on essaie d’aller gagner là-bas pour se relancer dans une spirale positive. On voit qu’Oyonnax (ndlr : prochain adversaire de l’UBB à domicile) en ce moment est pénible à l’extérieur, ils sont allés battre Clermont. A nous de prendre les choses en main à Lyon.

Est-ce que le doute est là ?

Il y a un peu de doute dans le sens où ce qu’on essaie de faire ne marche pas forcément très bien. Mais on sait qu’on a des bases solides, on les renforce en travaillant et on espère qu’on va pouvoir gommer nos imperfections et nos points faibles.

"Avant on jouait un peu avec la peur. Aujourd'hui c'est peut-être ce qui nous manque"

L’UBB est-elle dans une crise de croissance ?

Je pense qu’on a évolué en même temps que le championnat. On a progressé au fil des années depuis notre montée mais toutes les équipes ont fait pareil. On se retrouve dans le ventre mou où la moindre erreur se paie cash. Avant une équipe du Top 6 pouvait se permettre une ou deux erreurs par an et ça passait quand même. Aujourd’hui ce n’est plus possible.

Ces dernières années, l’équipe a toujours répondu présent dans les moments cruciaux. Est-ce que cet "esprit UBB" existe toujours ?

Je suis incapable de répondre à cette question parce qu’on était parti avec d’autres objectifs cette saison. Avant on jouait un peu avec la peur. Aujourd’hui, c’est peut-être ce qui nous manque. J’espère qu’on va retrouver ça pour gagner les matches qu’on gagnait avant.

Adam Jaulhac espère que l'UBB va se retrouver samedi à Lyon. - Radio France
Adam Jaulhac espère que l'UBB va se retrouver samedi à Lyon. © Radio France