Rugby

Rugby - UBB / Julien Le Devedec : "Faire le maximum pour m'intégrer"

Par Arnaud Carré, France Bleu Gironde vendredi 27 juin 2014 à 6:00

En attendant le maillot de l'UBB, Julien Le Devedec a déjà le tee-shirt.
En attendant le maillot de l'UBB, Julien Le Devedec a déjà le tee-shirt. © Radio France

Après quatre saisons à Brive, le solide deuxième ligne formé à Ste Foy la Grande retrouve la Gironde. Sous le maillot de l'Union Bordeaux-Bègles, il espère réussir à grandir encore. En attendant, il découvre son nouvel univers.

Comment se passe cette reprise ?

Ce n’est pas la partie qu’on préfère dans la saison. C’était dur avec un gros test dès lundi, un autre mardi. Là on a commencé un peu à toucher le ballon, ça devient plus agréable. J’espère qu’on va continuer comme ça. Il fait beau, tout se passe bien et moi j’apprends à découvrir tout le monde et le fonctionnement du club.

Vous êtes-vous fixé des objectifs personnels ?

Non. Mon objectif c’est de m’intégrer dans cette équipe, d’avoir un max de temps de jeu et qu’on ait les meilleurs résultats possibles. Tant mieux si j’y contribue.

Comment s’intégrer dans un nouveau groupe ?

J’essaie d’être discret mais aussi d’essayer de rencontrer les gens, de les connaître pour les apprécier et de faire le maximum pour m’intégrer. C’est ce que j’essaie de faire

Impatient de fouler la pelouse de Chaban-Delmas

Il a fallu vous faire violence ?

Ca dépend de la nature des gens. En vieillissant, peut-être que j’y arrive plus facilement. Il y a quand même quelques joueurs que je connaissais un peu et qui me permettent de m’intégrer. Ca facilite la tâche, ce n’est pas la mer à boire. Les joueurs sont faciles d’accès. Tous sont venus et m’ont parlé. Il n’y a pas de problème.

Le fait d’être girondin, ça change quelque chose ?

Ca représente quelque chose. Je suis né à Ste-Foy-la-Grande, j’ai ma famille qui n’est pas loin, mes copains ont fait leurs études et travaillent ici. C’est important pour moi. Après, ce qui me ferait vraiment plaisir, c’est de jouer à Chaban-Delmas.

 

Julien Le Devedec, à peine arrivé, déjà au boulot. - Radio France
Julien Le Devedec, à peine arrivé, déjà au boulot. © Radio France
 

Partager sur :