Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Rugby - UBB : Raphaël Ibanez défend le soldat Pierre Bernard

-
Par , France Bleu Gironde

En difficulté depuis plusieurs semaines, l'ouvreur de l'Union Bordeaux Bègles a reçu le soutien public de son manageur général. Le staff travaille à remettre sur pied celui qui a porté l'équipe en début de saison.

Le métronome Pierre Bernard n'a plus son rendement habituel.
Le métronome Pierre Bernard n'a plus son rendement habituel. © Radio France

Il a filé droit dimanche soir . Tête basse, portable collé à l'oreille, Pierre Bernard a vite quitté le paddock de Chaban-Delmas, peu désireux de s'épancher sur son cas personnel alors que le vestiaire résonnait encore du succès bonifié (46-10) remporté face à Brive.

L'ouvreur vit une période délicate dans un exercice qu'il maîtrisait encore il y a peu, celui des tirs au but. Si le vent de travers qui balayait le stade Chaban-Delmas peut être considéré comme une circonstance atténuante, il ne suffit pas à expliquer le 1 sur 6 réalisé par l'un des tous meilleurs buteurs du championnat. Surprenant, d'autant que son animation du jeu avait mis l'équipe dans le bon sens .

Le week-end précédent à Bayonne, Pierre Bernard avait déjà rendu un 4 sur 7 dans cet exercice, bien loin de ses standards habituels.

"Lui estime qu'il est un peu seul au milieu de l'Atlantique et qu'il a sorti les rames. On va tout faire pour l'aider, lui envoyer des bouées de sauvetage" — Raphaël Ibanez

L'ancien Castrais semble traîner comme un boulet cette soirée du 8 novembre où il avait manqué la pénalité de la gagne face à Toulouse (20-21). Un échec face à un concurrent direct qui a coûté cher, en termes comptables mais aussi au niveau de la dynamique du groupe girondin.

Dans des circonstances similaires, il avait aussi manqué l'occasion de faire, peut-être, basculer la rencontre à Oyonnax alors que l'UBB n'était menée que de deux points (25-23) à neuf minutes du terme.

Pierre Bernard le demi d'ouverture de l'UBB
Pierre Bernard le demi d'ouverture de l'UBB © Radio France

Cette période d'échec coïncide aussi avec son arrivée en équipe de France. Convoqué à trois reprises dans le groupe élargi pour la tournée de novembre par Philippe Saint-André, l'ouvreur de l'Union avait dû trois fois quitter Marcoussis avant ses coéquipiers, le sélectionneur lui préférant le duo Camille Lopez / Rémi Talès. Forcément frustrant et déstabilisant .

2ème buteur du Top 14 la saison dernière, 4ème au classement après 14 journées, Pierre Bernard n'a pas perdu son rugby. Sa confiance certainement.

"Il a déjà prouvé sa force mentale après avoir passé une année blanche au Castres olympique. Je n'ai pas de doutes. Après, c'est une question de temps et le Top 14, c'est l'urgence" — Raphaël Ibanez

Conscient du problème, le staff va donc devoir trouver les solutions pour que son artilleur retrouve son efficacité sans que l'équipe perde la sienne. Car la compétition ne l'attendra pas .

Les entraîneurs peuvent décider de le faire souffler au risque de le mettre encore plus en difficulté psychologiquement et d'installer Lionel Beauxis au poste. L'autre hypothèse serait d'associer les deux ouvreurs en plaçant par exemple l'ancien Toulousain au centre ou à l'arrière. Un tandem qui pourrait être testé dès samedi sur la pelouse du Racig-Métro à condition que Lionel Beauxis, qui souffre d'un mollet, soit opérationnel.

Marcoussis, 29 octobre 2014 - Pierre Bernard en conférence de presse.
Marcoussis, 29 octobre 2014 - Pierre Bernard en conférence de presse.

 

Raphaël Ibanez : "Pierre est en difficulté mais pas question de le laisser douter trop longtemps"

Choix de la station

À venir dansDanssecondess