Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Rugby

Rugby : un XV de France trop fébrile s'incline en Angleterre (19-14)

samedi 15 août 2015 à 23:27 Par Clément Carpentier, France Bleu Gironde et France Bleu Isère

La France a été dominée par l'Angleterre à Twickenham pour son premier match de préparation à la Coupe du monde. Rendez-vous samedi prochain au stade de France pour la revanche.

La France face à l'Angleterre en match de préparation
La France face à l'Angleterre en match de préparation © Radio France

Les Bleus peuvent être frustrés après leur défaite en Angleterre (19-14). Malgré des moments d'absence à Twickenham, le XV de France aurait pu l'emporter en toute fin de match.

VIDÉOS | Rugby : le XV de France échoue de peu en Angleterre en amical

Un manque de réalisme

Le réalisme fait souvent la différence dans le sport, les joueurs de Philippe Saint-André ont une nouvelle fois pu le vérifier contre l'Angleterre. Dans un match plutôt équilibré, ils ont souffert de la comparaison avec leur adversaire du soir dans ce domaine. 

"On est trop naïf, on prend des essais de cadets". — Louis Picamoles, le troisième ligne du XV de France au micro de France Télévision

Les Anglais ont été impitoyables en franchissant pratiquement la ligne d'en-but française sur chaque occassion d'essai. Le XV de la Rose a inscrit au final trois essais dans cette partie avec Watson par deux fois et May. La France, elle, a gâché. C'est l'enseignement de ce premier match de préparation.

Yoann Maestri face à la défense du XV de la Rose

Des avants au rendez-vous

"Physiquement on a répondu présent mais on est pas récompensé à cause de fautes stupides" — Louis Picamoles, le troisième ligne du XV de France au micro de France Télévision

Si la France n'a pas éclaté dans cette rencontre, elle le doit avant tout à ses avants. Derrière un Louis Picamoles omniprésent, les "gros" ont fait le boulot. Malgré quelques approximations en touche, le 8 de devant a dominé le pack anglais notamment en touche et sur les mauls. Ouedraogo a inscirt le seul essai français après une pénaltouche à 5 mètres.

Des arrières à la peine

Le point noir pour Philippe Saint-André, le sélectionneur du XV de France, ce sont ses arrières. Souvent pris de vitesse par leurs homologues anglais, ils ont semblé par moment perdu notamment en défense.

"C'est un match de reprise. Il y a beaucoup trop de déchets dans notre jeu. On se doit une revanche". — Philippe Saint André au micro de France Télévision

En attaque, ça n'a été guère mieux. Les centres ont très souvent buté sur le mur blanc et les ailiers n'ont créé que très peu de brèches.* La charnière Trinh Duc - Parra a essayé de surnager avec un bon jeu au pied.* Le Clermontois a réalisé un 100%. A noter la très bonne entrée en jeu de Kockott en fin de match. 

Une revanche à Paris

Plus puissante, la Franca aurait même pu l'emporter dans les dernières minutes. Les coéquipiers de Nicolas Mas n'ont donc pas à rougir. L'état d'esprit semble là. La conquêt est bonne. Reste maintenant à mettre de la fluidite dans le jeu des Bleus. Prochain match de préparation au stade de France samedi pour le 101ème crunch de l'Histoire. 

Notre dossier Coupe du monde de rugby 2015