Rugby

Rugby - XV de France : pas de grande lessive pour l'Italie

Par Yves Maugue, France Bleu Gironde et France Bleu Toulouse jeudi 5 mars 2015 à 10:41

Maxime Mermoz sous le maillot tricolore il y a deux ans face à l'Italie

On ne change pas une équipe qui... perd. Mis à part les trois changements pour pallier des blessures, Philippe Saint-André a conservé l'essentiel des joueurs défaits par le Pays de Galles. Seuls Mas, Flanquart, Mermoz et Kockott sont de retour dans le groupe des 30 annoncé ce jeudi.

Philippe Saint-André avait menacé ses joueurs après la défaite face au Pays de Galles samedi soir. Il avait évoqué des comportements de "starlettes" et avait évoqué des sanctions. Mais, à l'heure de présenter le groupe des 30 joueurs chargés de préparer la 4e rencontre du Tournoi des 6 Nations le 15 mars prochain en Italie, le sélectionneur national n'est pas passé aux actes. Il a décidé de donner une nouvelle chance à des joueurs pourtants jugés décevants.

Camille Lopez reste à l'ouverture

Comme toujours en France, le premier visé est l'ouvreur. Camille Lopez, le Clermontois révélé à l'Union Bordeaux-Bègles, est effectivement apparu en difficulté lors de ses deux dernières sorties en Irlande et au Pays de Galles. Il a manqué plusieurs pénalités importantes et n'a pas su apporter l'alternance nécessaire dans l'animation du jeu. Mais il n'a pas été sacrifié sur ces deux prestations en demi-teinte. Il reste dans le groupe avec, malgré tout, la présence du Parisien Jules Plisson en forme de menace.

Seuls les blessés sortent du groupe

Trois joueurs ont déclaré forfait sur blessure : Morgan Parra, Rémi Lamerat et Wesley Fofana. Les deux premiers n'avaient pas démérité face au Pays de Galles. Fofana, lui, aurait pu faire partie des victimes d'un coup de balai s'il avait été décrété par Saint-André. Finalement il n'a pas eu lieu.

Les trois blessés sont remplacés par Rory Kockott, Maxime Mermoz et Nicolas Mas. Par ailleurs, le staff tricolore a préféré le Parisien Alexandre Flanquart au Clermontois Sébastien Vahaamahina.

D'autres joueurs montrés du doigt ce week-end échappent donc au couperet. On peut citer l'arrière Brice Dulin, le deuxième ligne Romain Taofifenua ou le numéro 8 Damien Chouly. Les sélectionneurs avaient pris des nouvelles du rétablissement du Bayonnais Charles Ollivon en début de semaine. Elles ne devaient pas être suffisamment rassurantes.

Le groupe France pour préparer l'Italie - Aucun(e)
Le groupe France pour préparer l'Italie