Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Rugby - XV de France : Pour Guy Accoceberry, "quoi qu'il arrive, la tournée d'été est manquée"

-
Par , France Bleu Gironde
Bordeaux, France

Une victoire en Afrique du Sud, ce samedi après-midi, lors du troisième test-match de la tournée, sauverait quelque peu l'honneur du XV de France. Mais pour Guy Accoceberry, ancien demi de mêlée des Bleus et consultant rugby pour France Bleu Gironde, l'important est que le contenu s'améliore.

Les Bleus de Virimi Vakatawa (à terre) et Baptiste Serin ont été balayés par les Boks lors des deux premiers tests.
Les Bleus de Virimi Vakatawa (à terre) et Baptiste Serin ont été balayés par les Boks lors des deux premiers tests. © Maxppp - Maxppp

- Après deux défaites sévères, les Français ont-ils les moyens de remporter le dernier test ?

Ça parait compliqué au vu des deux premiers tests. Mais c'est le dernier match de la saison avant les vacances. Donc j'espère qu'il y aura un petit regain de motivation, l'envie de finir sur une bonne note. Parce que terminer sur une nouvelle large défaite serait problématique. Cela passerait par une envie de rébellion, comme souvent en équipe de France, et un jeu sans trop de pression, parce que, quoi qu'il arrive, on peut dire que cette tournée est manquée.

- Finir sur une bonne note, c'est forcément synonyme de victoire, ou cela peut aussi être une amélioration dans le jeu ?

Je préfère que le contenu soit meilleur, surtout que ce match ne va pas changer grand chose. Le bilan ne sera pas très différent entre une tournée à trois défaites et une à deux défaites et une victoire. Pendant le deuxième test, il y a eu de bonnes choses, avec dix premières minutes de haut niveau. Si on pouvait faire 40, 50 ou 60 minutes à ce niveau, ce serait déjà très bien, et cela permettrait même, peut-être, de gagner le match. L'important c'est que le contenu soit vraiment très positif. Le résultat est vraiment très secondaire.

Le jeu du Top 14 est très limité et pénalisant pour l'équipe de France

- Guy Novès a très peu changé son équipe de départ entre le deuxième et le troisième match. Cela veut dire qu'il n'a pas de marge de manœuvre ?

Je pense que c'est aussi une question de continuité. Cela va faire quatre semaines que les joueurs travaillent ensemble, et le staff a certainement aligné la meilleure équipe du moment. Après il a pu tenter quelques expériences à quelques postes. Je pense que si Antoine Dupont n'avait pas connu quelques problèmes gastriques, il aurait certainement été titularisé à la mêlée. Mais je pense que l'équipe alignée ce samedi ressemble très fortement à une équipe type.

Le Bordelais Guy Accoceberry intervient régulièrement sur France Bleu Gironde.
Le Bordelais Guy Accoceberry intervient régulièrement sur France Bleu Gironde. © Radio France

- Le Top 14 et son jeu étriqué son pointés du doigt pour expliquer les problèmes des Bleus. Cela vous paraît juste ?

Complètement. D'abord, le temps que passent les internationaux à la disposition du XV de France, même s'il s'améliore, est déficitaire comparé aux autres nations. Et ensuite, ils évoluent dans un championnat, le Top 14, où la rapidité n'est pas la priorité, mis à part pour quelques équipes comme Clermont, La Rochelle ou l'UBB. Mais dans la plupart des cas, on reste sur un jeu très physique. Le plan de jeu, c'est de passer sur l'adversaire, avec une mêlée conquérante, une défense solide, en accumulant les pénalités. Avec en plus des regroupements où l'on ralentit systématiquement les sorties de balle, des lignes de défense constamment hors-jeu. Bref, un jeu très limité, qui ne fait pas évoluer les joueurs internationaux vers ce qui se fait de mieux dans le monde, et qui est donc pénalisant pour l'équipe de France.

→ Lire aussi - Tournée : 3e test et 3e crash pour le XV de France en Afrique du Sud

Choix de la station

À venir dansDanssecondess