Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Saison blanche en rugby fédéral : entre déception et soulagement chez les clubs de Dordogne

-
Par , France Bleu Périgord

Il n'y aura plus de matchs amateurs en rugby pour cette saison. Le Bureau fédéral de la Fédération française de rugby annonce l'arrêt des championnats fédéraux masculins et féminins.

La Fédération française de rugby a pris la décision ce vendredi 26 février de geler la saison et la compétition.
La Fédération française de rugby a pris la décision ce vendredi 26 février de geler la saison et la compétition. © Radio France - Manon Klein

Saison blanche pour les clubs de rugby amateurs de Dordogne. La Fédération française de rugby vient de rendre sa décision concernant la suite de la saison. Les compétitions de rugby amateur sont arrêtées à cause du contexte sanitaire. Depuis la fin du mois d'octobre dernier, les matchs sont suspendus en fédéral.

Les montées et les descentes sont figées à tous les niveaux, hormis celles qui ont obtenu une dérogation du ministère en charge des sports. 

Maintenir le lien et la motivation 

L'entraîneur du CAP, Didier Casadeï, s'attendait à cette décision car "après quatre mois d'arrêt, cela paraissait compliqué de reprendre" mais il n'empêche qu'il y a "beaucoup de déception car les joueurs se sont beaucoup investis [...] c'est une période vraiment triste et on espère à la rentrée prochaine pouvoir repartir comme avant tout simplement".

les joueurs et nous (entraîneurs) sommes privés de notre plaisir principal" Didier Casadeï

L'entraîneur explique que depuis plusieurs mois les entraînements sont maintenus "On a essayé de garder les joueurs en forme, les joueurs sont surtout motivés par la compétition donc quand tu joues pas c'est difficile de trouver la motivation. On a décidé avec les joueurs de travailler sur les infrastructures comme une salle de vie pour les joueurs c'est bien d'avoir ce lien social entre nous c'est important. On va se retrouver pour s’entraîner physiquement"

Francis Roux, président du CAP

Cette nouvelle est prise différemment par le président du CAP, Francis Roux "c''est un soulagement car l'on sait où l'on va. Si on était reparti dans un championnat sans recettes, sans public, cela aurait été la ruine. Il ne faut pas avoir fait l'ENA pour savoir que les clubs ne sont pas un puits sans fond et que s'il n'y a pas de recettes, il faut toujours payer les déplacements, les joueurs.... c'est compliqué. Sportivement c'est très dommage mais au moins on ne va pas se ruiner". 

"Il faut voir comment on va être soutenu par l'Etat"

Je m'y attendais mais je suis quand même déçu" Alexandre Frontère

Le président du club de Bergerac, Alexandre Frontère estime sur France Bleu Périgord qu'il n'est "pas surpris de cette décision mais je me surprends car je suis quand même déçu alors que je m'y attendais. Le fait que ce soit acté m'a fait me repencher sur le début de saison, sur tous ces bons moments avant que ça s'arrête. Il va falloir penser à demain et même à un après-demain".

Concernant les finances, Alexandre Frontère estime que l'UBS fait face. Il a besoin de savoir "comment on va être soutenu par l'Etat au niveau du chômage partiel". 

La Fédération souhaite une reprise de la pratique au plus tôt, d'ici le début de l'été. Depuis le mois de décembre, les entraînements peuvent reprendre mais sans contact sauf pour la Nationale masculine, la 3e division qui a obtenue une dérogation. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess