Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Rugby

Michel Martinez, président du FCG : "On sait où on veut aller"

-
Par , France Bleu Isère

Alors que le club de rugby grenoblois, 13ème du Top 14, joue gros ce samedi au Stade des Alpes contre le Stade Français, le président du club se confie sur la situation et l’avenir de son club, annonçant la création d’un futur centre de performance à Lesdiguères.

Michel Martinez, président du FCG
Michel Martinez, président du FCG © Radio France - Antonin Kermen

Grenoble, France

C'est maintenant ou jamais pour le FCG, les rugbymen grenoblois, toujours 13e du Top 14, peuvent encore espérer se maintenir sans passer par un périlleux barrage. Mais pour cela il faut revenir sur Agen, le 12e qui compte 9 points de plus que les Grenoblois.

Grenoble doit pour lancer sa remontée commencer par s'imposer ce samedi soir au stade des Alpes contre le Stade Français. A la veille de cette rencontre capitale, le président du FCG Michel Martinez se confie sur France Bleu Isère.

La situation

13e du Top 14, sans victoire depuis le 22 décembre dernier, le FCG traverse une zone de turbulence. « C’est un petit peu gros temps, c’est difficile » concède Michel Martinez. « Maintenant l’objectif à moyen terme c’est de pérenniser le club en Top 14, on sait où on est, on sait où on veut aller, et on met tout en œuvre pour rester en Top 14 ». 

L’éventualité d’une descente

« Le club est heureux d’être en Top 14, mais ce n’est pas quelque chose que nous avions obligatoirement envisagé la saison dernière, de monter aussi rapidement. Non le club ne sera pas en danger, par contre le Top 14 si on se maintien est un véritable accélérateur et on mise tout la dessus ».

La masse salariale

« On évolue dans un championnat qui est difficile, avec 10 clubs qui sont au salary cap, environ 11 millions d’euros, le FCG on est aujourd’hui avec quelques autres clubs à 6,5 millions de masse salariale, on fait pas le même championnat que le Racing, Montpellier et les autres. Par contre on ne souhaite pas à terme être condamné aux 3-4 dernières places, on travaille pour augmenter le budget ».

L’évolution des infrastructures

Le FCG va réhabiliter cet été sa halle couverte destinée à l’équipe professionnelle. Mais pour augmenter ses recettes, le club ne souhaite aller plus loin, Michel Martinez annonce la construction à Lesdiguères d’un nouveau bâtiment, de deux étages, 5000 mètres en tout. Un centre d’entrainement pas seulement : « Cela permettra au sportif de travailler, et d’accueillir des clients dans des activités commerciales. Les clients qui viendront consommer à la brasserie, qui viendront faire du sport à la salle de gym, etc,  côtoieront au quotidien les sportifs qui viendront s’entraîner. On en a besoin pour développer nos ressources".

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu