Rugby

Sébastien Tillous-Borde : "Ce match là, il faut le gagner"

Par Arnaud Carré, France Bleu Béarn, France Bleu Provence et France Bleu dimanche 11 octobre 2015 à 12:00

Sébastien Tillous-Borde
Sébastien Tillous-Borde © Radio France - Arnaud Carré

C'est lui qui va devoir mener le jeu français. A quelques heures du match de poule décisif entre la France et l'Irlande (ce dimanche à 17h45 à Cardiff), Sébastien Tillous-Borde se confie. Le demi de mêlée ne pense qu'à une seule chose : la victoire.

France Bleu : Sébastien Tillous-Borde, ça fait quatre ans que le XV de France se casse les dents contre l'Irlande. Aujourd'hui, vous sentez que vous êtes à armes égales pour rivaliser avec eux?

Sébastien Tillous-Borde : Je ne sais pas si on est à armes égales, mais c'est vrai que ça fait quatre ans que les matchs contre eux sont toujours compliqués. Les favoris, on le sait, ce sont eux. L'Irlande, c'est l'équipe qui a remporté le plus de matchs lors des dernières saisons. Mais aujourd'hui, c'est du 50/50. On peut faire un gros match contre les Irlandais.

Beaucoup d'appétit, beaucoup d'envie on imagine ?

Bien sûr ! C'est un match de Coupe du monde. On a eu une préparation différente pour cet évènement. C'est la première place qui se joue, ça va être un gros match.

Pour être premier, il faut gagner ce match et on va tout faire pour

Des matchs à pression, vous en avez joué beaucoup avec votre club. La Coupe du monde, c'est encore plus important?

Plus de pression, je ne pense pas. On a d'abord envie de faire un bon match, ça va être le match décisif de la poule. On a envie de faire une bonne prestation avant d'attaquer les quarts de finale.

La pression, Philippe Saint-André vous en met un peu. Il a rappelé que jamais, dans l'histoire de la compétition, une équipe est devenue championne du monde après avoir perdu un match de poule.

Ça, je ne le savais pas et je n'y avais jamais pensé. Mais c'est sûr que ce match contre l'Irlande, il faut le gagner. Pour être premier, il faut gagner ce match et on va tout faire pour.

Les Irlandais, ça s'accroche, c'est stratégique

La discipline, un gros combat, ne pas donner de points faciles : ce sera ça, les clés pour battre l'Irlande ?

La discipline, comme d'habitude. Il faudra être discipliné sur les gros matchs pour les gagner. On devra aussi gagner nos duels, tous ceux qu'on aura à jouer. Si l'on arrive à faire ça, on pourra faire un bon match et peut-être le gagner.

Avec Toulon et Clermont, on a vu des équipes françaises capables, à haute intensité, de mettre à mal les provinces irlandaises. Vous y avez pensé ?

Avec Toulon, on a joué le Munster il y a deux ans. L'an dernier, on a joué le Leinster. Cela a toujours été des matchs compliqués. Les Irlandais, ça s'accroche, c'est stratégique. Avec Sexton, ils ont toujours un bon jeu au pied qui leur permet de beaucoup déplacer le ballon. Ça va être à nous de faire un gros match, mais on sait que c'est toujours compliqué contre les Irlandais. Malgré tout, je pense que les Irlandais se disent la même chose à propos de nous.

L'ambiance va être énorme au Millennium de Cardiff, vous vous y êtes préparés?

Il y a deux ans, on a joué la finale de la Coupe d'Europe là-bas avec Toulon et c'est vrai qu'il y avait une ambiance de folie. Le stade résonne beaucoup et je suis sûr que ce sera encore le cas contre l'Irlande. C'est super pour nous. Jouer des matchs comme ça, avec une telle ambiance, ça va être génial.

Retrouvez notre dossier spécial coupe du monde de rugby 2015

Dossier France Bleu Coupe du monde de rugby 2015 - Radio France
Dossier France Bleu Coupe du monde de rugby 2015 © Radio France - Maxppp