Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Section Paloise - Julien Blanc après le tournoi de Hong-Kong : « Cette opportunité est arrivée au bon moment »

-
Par , France Bleu Béarn

Le demi de mêlée de la Section Paloise, appelé avec l'équipe de France de rugby à 7, a découvert l'ambiance incroyable du tournoi d'Hong-Kong, l'étape phare de la saison. Avant d'enchaîner avec le tournoi de Singapour ce week-end, il prend le temps de nous raconter cette expérience.

Julien Blanc sous les couleurs de l'équipe de France de rugby à 7, lors de la finale du tournoi d'Hong-Kong.
Julien Blanc sous les couleurs de l'équipe de France de rugby à 7, lors de la finale du tournoi d'Hong-Kong. © AFP - Isaac Lawrence

France Bleu Béarn : Vous découvrez le circuit mondial à l'occasion de son étape la plus folle, celle d'Hong-Kong, à quoi ça ressemble ?

Julien Blanc : C'est vrai que c'est un peu la capitale du rugby à 7... Une ambiance incroyable, un stade de 40.000 places qui est plein, des supporters déguisés, qui mettent l'ambiance et puis pour nous, grâce à notre parcours, même s'il y a la défaite en finale, ça fait tout de même un week-end extraordinaire.

La France est sortie première de son groupe puis a éliminé la Nouvelle-Zélande et les Samoa avant de perdre en finale face aux Fidji champions olympiques, cela reste un parcours positif ?

Oui c'est une belle performance, dans la continuité de la finale qu'a déjà disputé l'équipe sur l'étape précédente à Vancouver, dans la continuité aussi du niveau de jeu mis en place. On sait quand même qu'en Seven ça peut aller très vite dans les deux sens. En tout cas le groupe est très content de ce résultat, c'est de bon augure pour la suite.

Avec ces deux finales consécutives et le fond de jeu proposé, l'équipe de France n'a plus peur de regarder les grandes nations de ce sport dans les yeux ?

C'est vrai que quand on parvient à mettre en place notre jeu précis, avec une grosse défense et une certaine efficacité, ça peut nous permettre de battre tout le monde. Le plus important, c'est que l'état d'esprit du groupe est là, les résultats valident ça et dans ce sens c'est mérité. Auparavant il n'y avait pas forcément eu de réussite sur certains tournois, là ça commence à prendre.

Cette opportunité est arrivée au bon moment, je jouais moins à Pau, donc j'ai profité de cette expérience.            
Julien Blanc

Vous arrivez justement à ce moment là, comment on se fait sa place dans cette équipe ?

Ça a été une très belle expérience, j'ai été très bien accueilli et intégré, grâce encore une fois à cet état d'esprit. J'ai découvert des joueurs passionnés de rugby à 7, avec aussi beaucoup d'humilité. Moi aussi je suis passionné par le jeu, tout le monde l'est, ça se ressent je trouve, et c'est pour ça qu'on montre un beau visage. 

Pour vous qui avez aussi eu un peu moins de temps de jeu à la Section ces derniers temps, c'était comme un bol d'air ?

C'était une très bonne opportunité pour moi oui, le club a accepté de me libérer. Cette opportunité est aussi arrivée au bon moment, je jouais moins à Pau c'est vrai, donc j'ai profité de cette expérience. Je n'oublie pas que la période est difficile pour la Section, on a encore perdu face à Lyon au Hameau, j'espère qu'on va regagner des matchs rapidement.

Vous allez maintenant enchaîner avec l'étape de Singapour avant de rentrer, les objectifs seront les mêmes ?

On va avoir d'entrée une poule relevée avec le Portugal, l'Argentine et une très belle équipe d'Australie, ça va être compliqué. Il nous faudra garder cet état d'esprit, notre sérieux et se montrer appliqués, et finalement jouer sans calculer.

Cette parenthèse vous donne des idées, de l'envie pour la suite ? Les tournois qualificatifs aux Jeux Olympiques, les JO ?

Pour l'instant je profite de cela au jour le jour, je ne me projette pas trop. L'opportunité est arrivée au bon moment je le répète, j'arrive dans une équipe et à une période où ça tourne bien donc je prends avant tout cela comme un plaisir.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu