Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Section Paloise : l'enfant du club Julien Fumat annonce son départ à la retraite en fin de saison

-
Par , France Bleu Béarn Bigorre

Par un message adressé aux supporters, le centre de la Section Paloise Julien Fumat annonce ce lundi midi que sa 16e saison au club sera la dernière.

Julien Fumat a porté le maillot de la Section Paloise à plus de 300 reprises le maillot des Vert et Blanc.
Julien Fumat a porté le maillot de la Section Paloise à plus de 300 reprises le maillot des Vert et Blanc. © AFP - Gaizka Iroz

Après 16 saisons passées à la Section Paloise (et même un peu plus), Julien Fumat va tirer sa révérence. Le joueur l'annonce ce lundi midi dans un message posté sur les réseaux sociaux du club. "Il est temps pour moi de vous annoncer que je ne serai plus un joueur de la Section Paloise l’année prochaine, cela signifie que je prends ma retraite de joueur de rugby professionnel et que ce maillot aura été mon seul et unique à ce niveau", explique Fumat, enfant de la Section Paloise, arrivé au club en cadet et qui depuis n'a jamais quitté le maillot des Vert et Blanc

Invité de l'émission 100% sport sur France Bleu Béarn Bigorre

Julien Fumat est revenu en exclusivité pour France Bleu Béarn Bigorre sur cette décision, dans 100% sport de ce lundi, à réécouter sur le podcast de l'émission. Originaire de Gayon, il touche ses premiers ballons à l'école de rugby de Lembeye avant de rejoindre la Section. Il a connu sa première avec les pros en 2005, pour un match de Challenge Européen face aux London Irish, et depuis, il affiche 308 matchs au compteur, 39 essais inscrit pour "son" club. Revenu de divers pépins physiques cette saison, il postule pour les deux derniers matchs de saison régulière, et pour un départ en beauté avec l'objectif de maintenir la Section Paloise.

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

Le message de Julien Fumat sur les réseaux sociaux

"Il est temps pour moi de vous annoncer que je ne serai plus un joueur de la Section Paloise l’année prochaine. Cela signifie que je prends ma retraite de joueur de rugby professionnel et que ce maillot aura été mon seul et unique à ce niveau.

Je tiens à adresser un immense merci à toutes les personnes que j’ai eu le plaisir de croiser, de rencontrer, d’affronter. Toutes celles avec qui j’ai eu la chance de jouer, de travailler, de partager des moments sur et en dehors du terrain. Celles et ceux qui m’ont soutenu de près ou de loin et qui m’ont permis d’évoluer aussi bien en tant que joueur et que personne. J’ai essayé de me servir et de me nourrir de tout ce que vous m’avez donné, dans les bons moments mais aussi dans les plus compliqués. Famille, amis, proches, coéquipiers, coachs, collègues, présidents mais également adversaires, partenaires, bénévoles et supporters du club, sachez que vous m’avez beaucoup apporté et que j’en ai toujours été conscient.

Durant toute ma carrière, j’ai fait le choix de rester ici pensant que l’herbe n’était pas forcément plus verte ailleurs. Aujourd’hui, j’en suis toujours convaincu. Nous avons tout ce qu’il faut pour faire pousser l’une des plus vertes de France

Notre territoire, notre identité, nos valeurs, notre passion et notre amour pour ce club me font fermement croire que les années à venir seront verdoyantes.

Tots amassa, qu’i podem créder !
Deu hons deu còr, mercés a totas e a tots !

Adishatz"

Julien Fumat en 2006, et déjà en Vert et Blanc.
Julien Fumat en 2006, et déjà en Vert et Blanc. © Maxppp - Jean-Louis Duzert
Choix de la station

À venir dansDanssecondess