Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Rugby

Section Paloise : la colère de Bernard Pontneau contre les arbitres

-
Par , France Bleu Béarn

Bernard Pontneau sort de sa réserve. Au micro de France Bleu Béarn il regrette la manière dont est traité son club ces dernières semaines : "Je veux juste du respect pour mes mecs" tonne le président de la Section Paloise.

Bernard Pontneau se dit "fatigué" des dernières prestations des arbitres lors des matchs de la Section Paloise.
Bernard Pontneau se dit "fatigué" des dernières prestations des arbitres lors des matchs de la Section Paloise. © AFP - Iroz Gaizka

Pau, France

Dans les coursives du Hameau, après la défaite face à l'Union Bordeaux-Bègles, le président de la Section Paloise, Bernard Pontneau, était passablement énervé. Une colère dirigée contre l'arbitrage, surtout que d'après le président le souci est récurrent depuis quelques semaines. Sans chercher à dédouaner son équipe de la responsabilité du résultat – "je considère que si on veut évoluer il ne faut s'en prendre qu'à soi même" – il confie au micro de France Bleu Béarn ce lundi : "La colère a du mal à retomber, et elle a gagné tout le groupe depuis le match au Stade Français, voire celui de Toulon... Les dimanche se suivent et se ressemblent".

"J'accepterai toujours les erreurs d'arbitrage"

Le président de la Section déroule son argumentaire : "J'ai toujours imposé le respect du corps arbitral et je continuerai à le faire, par contre je vais me permettre une petite liberté personnelle, je vais formuler des vœux très clairs pour la nouvelle année : j'aimerais que les arbitres parlent à mon capitaine (Quentin Lespiaucq) de la même manière qu'ils parlent aux autres, juste par souci d'égalité, et puis bon... je ne pense pas avoir de mauvais garçons, pas trop emmerdants sur le terrain notamment vis-à-vis des arbitres, alors quand ils demandent la vidéo ils méritent d'être écoutés. J'accepterai toujours les erreurs d'arbitrage parce que ça fait partie du rugby, mais je veux juste ce respect de mes joueurs. Si j'ai bien entendu, les nôtres ils vouvoient l'arbitre, pendant qu'il y en a d'autres, dont des anciens internationaux, qui tutoient... Bon, chacun voit midi à sa porte, mais moi ce que je veux c'est le respect pour mes mecs, et si mes mecs ne sont pas respectés, attention, là, je vais devenir méchant et je risque de monter au créneau de manière tout à fait sérieuse".

Je trouve qu'on n'est pas traité de la même façon que les autres et je tenais à le dire

Bernard Pontneau va plus loin encore et ajoute : "Je vois mes joueurs, ils sont un peu payés à la performance, je me demande si ça ne devrait pas être pareil pour les arbitres... Quand je pense que c'est la Ligue, c'est-à-dire les clubs, qui paye ces mecs, on va peut-être leur exiger des performances à eux aussi, ça serait pas mal. Je me pose vraiment la question, je trouve qu'on n'est pas traité de la même façon que les autres et je tenais à le dire... J'ai mis du temps pour le dire mais deux matchs en suivant, trois depuis Toulon, ça fait vraiment beaucoup. Quand on voit que le Top 14 maintenant est dans la précision, je pense que tout le monde doit l'être, sauf que pour nous c'est devenu très aléatoire et je suis fatigué de tout ça".

Ces griefs, Bernard Pontneau a directement pu les adresser à un autre Béarnais, le nouveau manager des arbitres du Top 14, Jérôme Garcès. Les deux hommes ont échangé au Hameau ce dimanche soir : "Bien sûr qu'on parle, j'ai énormément de respect pour Jérôme, c'est un grand monsieur. Il faut le laisser prendre ses marques et je suis sûr qu'il va pouvoir apporter de petits détails à ce corps arbitral que je respecte absolument, il va faire beaucoup de bien à ce secteur".

Pierre Brousset lors du match au Hameau entre la Section et l'UBB. - AFP
Pierre Brousset lors du match au Hameau entre la Section et l'UBB. © AFP - Iroz Gaizka
Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu