Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Section Paloise : le vice-président Yannick Le Garrérès annonce sa démission

- Mis à jour le -
Par , France Bleu Béarn Bigorre

RUGBY - Du mouvement à la Section Paloise. Le vice président, Yannick Le Garrérès, vient de confirmer ce qu'on sentait venir depuis des semaines : il démissionne de son mandat de vice-président en charge des finances, mais reste administrateur de la Section.

Le président de la Section Bernard Pontneau et le vice-président Yannick Le Garrérès
Le président de la Section Bernard Pontneau et le vice-président Yannick Le Garrérès - Romain Perchicot

Le vice-président de la Section Paloise Yannick Le Garrérès a annoncé sa démission ce mercredi en fin de matinée. Il démissionne de son mandat de vice président en charge des finances, mais reste administrateur de la Section. Il était vice président depuis 2006.

Neuvième du Top 14, la Section Paloise traverse une zone de turbulence avec des envies de départ sur le terrain et en coulisses depuis plusieurs semaines, notamment depuis le licenciement de la directrice générale des services Sandra Savio, sur fond de désaccord entre le président Bernard Pontneau d'un côté, et le vice-président Yannick Le Garrérès de l'autre.

"Plus en harmonie" avec la stratégie

"C'est vrai qu'aujourd'hui, on n'est plus en harmonie sur un certain nombre d'idées", a expliqué Yannick Le Garrérès au cours d'une conférence de presse. "J'ai réfléchi, j'ai consulté, j'ai discuté beaucoup, notamment avec Bernard (Pontneau, président de la Section Paloise)" avant de prendre cette décision.

"Il y a un certain nombre d'idées, de valeurs, d'états d'esprit qui me sont chers dans le club, et que je ne retrouve plus". "Aujourd'hui, je trouve qu'on veut aller un peu trop vite, on se précipite, je crains qu'on se trompe".

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.

Gérer mes choix

En désaccord avec Simon Mannix

Il est aussi connu aussi que Yannick Le Garrérès ne s'entendait pas avec Simon Mannix, le manager néozélandais de la Section. Ces derniers temps, le fossé s'était creusé entre le couple Pontneau/Mannix d'un côté et le couple Le Garrérès/Savio de l'autre, l'ex vice-président regrettant essentiellement le recrutement de Mannix (trop d'étrangers, trop chers), sa vitesse de marche (Le Garrérès préférant avancer "step by step" plutôt que d'annoncer des objectifs de top 6), ainsi que sa culture anglo saxonne.

Yannick Le Garrérès au sujet de Simon Mannix

La réaction du président Bernard Pontneau

Le président Bernard Pontneau a réagi en fin d'après-midi par un communiqué

 Communiqué officiel du Président
  de la Section Paloise Béarn Pyrénées

Je   regrette très sincèrement qu'après 11 années d'amitié et de travail en   commun, ce divorce, voulu et annoncé par Yannik LE GARRERES quatre jours avant   une rencontre capitale contre le Stade Toulousain, se construise sur la   passion et non sur la raison.

Je   continue à partager certaines des convictions de Yannik sur le rôle essentiel   de l'économie de notre modèle dans le bon fonctionnement d'un club de TOP 14.   Je l'ai voulu ainsi et je continuerai avec le conseil d'administration dans   ce sens.

Le   chemin parcouru n'a pas été l'histoire d'un homme ou de deux, c'est le   travail d'équipes élargies, salariés et bénévoles, soutenues par l'ensemble   des parties prenantes de ce qui fait notre Section.

La   transparence dans la gestion financière, bien sûr, mais aussi sportive a   toujours été de mise et même élevée à un principe moteur du club. Le   management du risque calculé, choisi en commun et jusqu'à des jours très   récents, partagé. Je note que ce n'est plus le cas aujourd'hui.

Mais   n'oublions pas que toute notre action est menée pour faire de ce club, un   club de l'élite du rugby professionnel. C'est aussi des sportifs qui se   battent pour des victoires. C'est le cœur de métier et ils ont tout mon   soutien devant les joutes à venir.

Nos   lendemains seront efforts, travail, respect de toutes nos composantes :   actionnaires, partenaires, abonnés, supporters, travailleurs de l'ombre qui   ont fait ce club.

Nous   avons été 36 000 sur les deux derniers matchs à supporter notre   équipe. Je serai, face au grand Stade Toulousain dimanche, le premier   supporter de mes joueurs et de mon staff sportif.

Je   regarde donc vers demain.

Bernard PONTNEAU, Président de la Section Paloise Béarn Pyrénées

Choix de la station

À venir dansDanssecondess