Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Section Paloise : les réactions après la défaite face à Brive (27-32)

-
Par , France Bleu Béarn Bigorre

Les Palois ont concédé face à Brive leur cinquième revers de la saison à domicile ce dimanche. Dans ce match à fort enjeu pour le maintien, la Section perd gros.

La Section Paloise et Luke Whitelock, malgré leur domination en conquête on cédé au Hameau face à Brive.
La Section Paloise et Luke Whitelock, malgré leur domination en conquête on cédé au Hameau face à Brive. © AFP - Gaizka Iroz

Après une victoire précieuse décrochée à Bayonne (22-23), la Section Paloise plonge à nouveau dans le doute. Face à un autre adversaire direct pour le maintien, Brive, la Section a rechuté, battue alors qu'elle a dominé en conquête, et inscrit plus d'essais que son adversaire par Le Bail (29e), Whitelock (40e+8) et Lespiaucq (61e). Mais beaucoup trop indisciplinés - deux cartons jaunes contre Manu (46e) et Pinto (53e) -, les Béarnais restent 11e et devront prendre des points lors de deux prochains déplacements périlleux à Lyon puis Toulouse.

Charly Malié, arrière de la Section Paloise : "Un pas en avant, deux pas en arrière"

"C'était un match capital pour tout le club et on est passé au travers... Il y a beaucoup de déception, c'est dur, c'est usant, parce que comme souvent, avec le match de Bayonne on fait un pas en avant et deux pas en arrière. On a été pénalisés 18 ou 19 fois (16 en réalité, NDLR), ce n'est pas possible, parce qu'on se retrouve à jouer à 14 et même 13, on les laisse comme ça dans le match, c'est inadmissible de faire autant de fautes à ce niveau. C'était peut être le match le plus important de la saison, on l'a loupé, et on sait dans quelle situation cela nous met. Maintenant je le dis souvent il y a un blason à redorer et surtout un club à sauver, rien que pour cela, sans chercher d'autre raison, on se doit d'être exemplaire et de tout donner jusqu'au bout".

Antoine Erbani, 3e ligne de la Section Paloise : "On se remet en grande difficulté"

"On ne l'a pas vu venir... On a mal attaqué les deux mi-temps, on se retrouve à courir derrière le score, on fait plus de fautes, et c'est un cercle vicieux. C'était une belle occasion, mais on a du mal à les négocier en ce moment les belles occasions... On ne peut s'en prendre qu'à nous, et on se remet en grande difficulté. Cela va être une vraie bagarre jusqu'au bout, on sait dans quoi on est embarqué".

Choix de la station

À venir dansDanssecondess