Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus Covid-19

Section Paloise : un accord trouvé sur une baisse des salaires des joueurs

-
Par , France Bleu Béarn

Direction et joueurs de la Section Paloise se sont entendus autour d'une baisse des salaires des joueurs pour pallier les difficultés nées de la crise du Covid-19.

La Section Paloise a décidé de jouer collectif.
La Section Paloise a décidé de jouer collectif. © Maxppp - David Le Déodic

Après plusieurs semaines de négociations, un accord a été trouvé à la Section Paloise pour parvenir à une baisse de salaire de l'effectif. La Section n'est pas le seul club de France a être parvenu à un accord. "On a pris le temps nécessaire de la discussion" a assuré le président Bernard Pontneau, avant de détailler que les baisses de salaires des joueurs, du staff et du personnel administratif représenteront 3,2 millions d'euros pour la saison prochaine. Les pertes liées à la crise du covid-19 sont estimées pour le club, à 5 millions d'euros.

Malik Hamadache, pilier de la Section Paloise et représentant Provale : "Un moment toujours délicat"

Une baisse de 8 à 17% sur le salaire des joueurs

Les choses se sont déroulées en plusieurs temps, aboutissant rapidement à un accord de diminution des salaires du staff technique, de l'ordre de 20%, et d'une partie de l'équipe administrative du club. Ces derniers jours, les discussions se sont concentrées sur les salaires des joueurs et un accord a été trouvé, après des discussions collectives puis individuelles, pour une baisse de l'ordre de 8 à 17% pour tous les membres pro de l'effectif.

Bernard Pontneau, président de la Section Paloise : "Il fallait le faire en transparence"

"C'est sûr que ça fait mal, reconnait le demi de mêlée Samuel Marques, mais il fallait le faire", une solidarité que souligne également le co-manager Nicolas Godignon : "Ce n'est pas un problème structurel mais bien conjoncturel, il faut répondre à une situation de crise et ça paraissait logique de le faire". "Il fallait prendre le temps parce qu'on touche à l'humain" a pour sa part expliqué Hugues Verrier, le directeur délégué du club. Ces négociations terminées, les joueurs vont pouvoir prendre une semaine de vacances avant le début de la préparation collective à proprement parler, le 6 juillet prochain.

Toutes les composantes du club sont venues expliquer les négociations autour de la baisse des salaires.
Toutes les composantes du club sont venues expliquer les négociations autour de la baisse des salaires. © Radio France - Damien Gozioso
Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu