Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Rugby

Stade Français: "on ne nous voit pas dans les six, ce n'est pas bien grave et même tant mieux" pour Thomas Savare

jeudi 28 août 2014 à 22:51 Par Fanny Lechevestrier, France Bleu Paris

Enfin la reprise pour Tribune Stade Français et pour fêter cela, premier invité de la saison: le Président du Stade Français Paris, Thomas Savare avec 50 minutes de discussion à bâtons rompus. Du bon début de saison aux objectifs fixés aux entraîneurs en passant par les critiques sur le recrutement ou encore le salary cap, aucun sujet n'a été éludé.

Thomas Savare, président du Stade Français Paris, invité de Tribune Stade Français
Thomas Savare, président du Stade Français Paris, invité de Tribune Stade Français © Radio France - - Nicolas Chapelle

Le président du Stade Français se fait plutôt rare dans les médias: Thomas Savare a accepté de nous accorder 50 minutes d'interview à bâtons rompus, sans éluder aucun sujet. Tout d'abord les critiques sur le recrutement des Parisiens cet été.

On ne nous voit pas dans les six, ce n'est pas bien grave et même tant mieux

Un Président qui s'est dit tout d'abord soulagé et heureux du bon début de saison de son club, deux victoires en deux matches. Il est ensuite revenu longuement sur le recrutement effectué à l'intersaison. "Pas de star dans le recrutement? Les joueurs apprécieront" a-t-il attaqué avant d'expliquer que Paris avait un "effectif stable en nombre mais légèrement supérieur en qualité" par rapport à la saison dernière.

Le Président du Stade Français qui a par ailleur précisé qu'aucun joueur supplémentaire n'était prévu dans les prochaines semaines, ajoutant que le club avait eu déjà une recrue de dernière minute en la personne de Matthieu Ugéna: "il a le talent, il a l'envie, il a les moyens" pour réussir. Un joker médical et deux joueurs supplémentaires peuvent toutefois être encore recrutés si le besoin se fait sentir et si des occasions s'offrent aux Parisiens.                                                    

C'est impressionnant, il a des méthodes de gestion qui visiblement fonctionnent bien: félicitations à lui

Autre thème abordé dans Tribune Stade Français: le salary cap et une nouvelle passe d'armes avec Mourad Boudjellal, le président du RCT: "il a des méthodes de gestion qui visiblement fonctionnement bien donc félicitations à lui" a ainsi déclaré Thomas Savare, ajoutant "cela fait 4 ans que l'on a mis le salary cap en place et qu'il n'est pas contraignant". "S'il n'y a pas de sanctions qui tombent, autant l'enlever". Après "les joueurs ne vont pas sur le terrain avec leur feuille de paie, ce n'est pas ce qui fait la qualité d'une équipe, même si c'est vrai, cela y contribue".

 

Jean-Bouin doit redevenir l'identité du Stade Français

Le Président est également revenu sur l'absence de match cette saison au Stade de France, un besoin de "construire autour de Jean-Bouin", une volonté de s'ancrer a justifié Thomas Savare, avant de préciser que le club parisien avait pour objectif cette saison d'attirer entre 12 et 13 mille spectateurs de moyenne. Le nombre d'abonnés reste quant à lui stable par rapport à la saison dernière: aux alentours des trois mille personnes.  Une équipe qui a les moyens selon Thomas Savare d'atteindre ses objectifs et pour lui, le recrutement du Stade Français cette saison est loin d'être un recrutement au rabais. 


Absolument pas une impasse à Oyonnax et je n'appellerai pas cela une équipe remaniée

Le Stade Français qui présentera une équipe remaniée pour le déplacement à Oyonnax samedi, notamment en première ligne avec l'absence de Rabah Slimani, les débuts sur le banc de Heinke Van der Merwe. A suivre aussi les premières titularisations en Top 14 de Hugh Pyle, Krisnan Inu et Monty Ioane. A l'ouverture, on retrouvera le jeune Vincent Mallet associé à Jérôme Fillol.

Prochain rendez-vous avec le Stade Français sur France Bleu 107.1: samedi, à l'occasion de la 3e journée du Top 14 et un déplacement compliqué à Oyonnax. Coup d'envoi à 18h30 avec au sifflet, Christophe Berdos.

Thomas Savare qui s'est également prêté au jeu des questions des auditeurs. Les abonnements, les maillots, les animations d'avant-match, les filles du Stade Français, il a répondu sans détour à toutes vos questions.

Tribune Stade Français T.Savare - TRIBUNESTADEFRANCAIS