Rugby

Stade Français / Toulon : le plus dur commence pour un Paris pas épargné par les pépins

Par Fanny Lechevestrier, France Bleu Paris samedi 5 septembre 2015 à 18:36

Le Stade Français de retour face à Toulon
Le Stade Français de retour face à Toulon © Radio France

Stade Français / Toulon, c'était l'affiche des demi-finales du Top 14 la saison dernière : ce sera le match phare de la 3e journée du championnat de France de rugby ce dimanche mais avec deux équipes bien différentes, deux équipes qui souffrent de l'absence de leurs si nombreux Internationaux. Deux équipes qui sont aujourd'hui en quête de points.

Fin de la 3e journée du Top 14 ce dimanche soir avec, sur le papier, une très belle affiche du championna t : le Stade Français, champion en titre, reçoit Toulon, triple champion d'Europe. Mais depuis le début de la saison, ce sont surtout deux équipes privées chacune d'une dizaine de joueurs internationaux et qui essaient de faire face, de "faire le dos rond" en attendant des jours meilleurs et de trouver des solutions pour repartir de l'avant . Si Paris compte un succès lors du match d'ouverture à Jean-Bouin et a conservé toute sa séreinité malgré les aléas et les blessures, le RCT a perdu ses deux premiers matches et se retrouve au coeur de toutes les rumeurs. Attention, les Varois ne sont jamais aussi forts que dans ces moments-là.

"On a beaucoup de choses à reconstruire mais on travaille dur. Petit à petit, on va réussir à rectifier cela" - Laurent Sempéré

Surtout qu'à Paris, les critiques pleuvent sur la mêlée en difficulté depuis le début de la saison et on le serait à moins privés de ses joueurs-cadres. A Brive, le Stade Français n'est pas parvenu à trouver de solutions, alors forcément, les questions se font jour. Forcément, l'une des batailles à gagner est de ne pas laisser s'immiscer le doute, nous dit le vice-capitaine et talonneur Laurent Sempéré.

stade français sempere web

Laurent Sempéré, heureux d'accueillir enfin dans l'équipe l'Australien Paul Alo-Emile , 23 ans, le pilier droit de métier tant attendu, titulaire dix jours seulement après son arrivée en France. "Il a un physique rassurant, et avec sa bonhommie, il s'intègre bien ". Satisfaction aussi du côté de l'entraîneur Gonzalo Quesada : "C'est impressionnant. Avec ses 140 kgs et sa technique, il va être dur à bouger en mêlée . Mais il avance aussi ballon en main. Franchement, on a eu peur mais on ne l'attendait pas à ce niveau . Il ne va pas pouvoir jouer tout le match mais déjà plus longtemps que ce que l'on pensait au début ". 

stade français quesada sur alo

"Il a tout de suite pigé notre système de jeu alors que certains ont mis plus de deux ans à le comprendre" - Gonzalo Quesada

Problème : si le Stade a pu enfin récupérer un pilier droit de métier et enregistré le retour de Heinke van der Merwe à gauche, les ennuis se sont tout de même encore accumulés cette semaine et cette fois-ci en deuxième ligne. L'Australien Hugh Pyle s'est blessé au mollet à l'entraînement et ne reprendra pas avant la trêve . Quant à Gerhard Mostert, il a souffert d'une angine et débutera sur le banc. Mais l'entraîneur argentin, comme à son habitude, voulait afficher une certaine confiance face à la presse, ce vendredi. 

stade français quesada web

"On les aborde comme des champions d'Europe. On sait qu'ils vont venir pour se venger de l'année dernière et surtout pour se rassurer" - Antoine Burban

Reste Toulon, deux défaites en deux matches, mais qui aligne une équipe digne du très haut niveau ce dimanche et qui arrivera aussi revancharde après avoir accumulé les déboires ces deux dernières années contre Paris.  

Avt-match stade français Burban

Et pour ce match, Gonzalo Quesada espère aussi que si Paris recule encore mêlée, l'arbitrage ne sanctionnera pas systématiquement l'équipe qui recule : "On essaie de comprendre. Ce n'est pas interdit non plus de reculer en rugby " a lâché l'entraîneur parisien, en conférence de presse.

stade français Quesada avt-match

Stade Français/Toulon, un match à vivre en direct et en intégralité sur France Bleu 107.1, ce dimanche, à 21 heures.

Les XV de départ:

Stade Français : Aled de Malmanche-Laurent Sempéré-Paul Alo-Emile; Paul Gabrillagues-Tomas Vallejos; Antoine Burban (CAP)-Jono Ross-Raphael Lakafia; Julien Dupuy-Jules Plisson; Jérémy Sinzelle-Meyer Bosman-Geoffrey Doumayrou-Julien Arias; Djibril Camara.

RCT : Xavier Chiocci-Anthony Etrillard-Matthew Stevens; Jocelino Suta-Romain Taofifenua; Juan Smith-Steffon Armitage-Gerhard Voslo; Jonathan Pélissié-Willem du Plessis; Sereli Bobo-Maxime Mermoz-Théo Belan-Josua Tuisova; Lachmie Turner.