Rugby

Stade Français: un seul point vous manque et...

Par Fanny Lechevestrier, France Bleu Paris Région samedi 1 mars 2014 à 0:56

Antoine Burban, auteur d'un gros match pour son retour à la compétition
Antoine Burban, auteur d'un gros match pour son retour à la compétition © stade.fr

Tout est dépeuplé. Les visages étaient fermés et les mâchoires crispées hier soir, à la sortie du vestiaire parisien. Le Stade Français s'est incliné à la dernière seconde de jeu à Montpellier, 19 à 10 et laisse filer le point de bonus défensif sur un essai très discutable des Héraultais. Un point qui pourrait valoir très cher en fin de saison.

Le week-end dernier, Oyonnax était reparti de Paris, dépité, touché, après avoir laissé filer le match nul à la 83e minute de jeu. Hier, ce sont les joueurs du Stade Français qui ont vécu pareille mésaventure à Montpellier, crucifés par un essai de Timoci Nagusa à la 82e minute. Un essai qui pourrait coûter très cher puisqu'il fait sortir les Parisiens du point de bonus défensif. En match avancé de la 21e journée de Top 14, le Stade s'est incliné 19 à 10. 

Une énorme frustration, énorme. On méritait mieux

Un résultat qui a laissé hier soir, à la sortie des vestiaires, des joueurs et un staff particulièrement touchés. Rarement pour ne pas dire jamais, on les a vus aussi dépités, aussi marqués. A l'image du talonneur Rémi Bonfils , encore auteur d'une belle prestation et pas récompensé de ses efforts.

Rémi Bonfils déçu par le résultat des Parisiens à Montpellier au micro de FB 107.1

Rémi Bonfils et ce sentiment de gâchis. Ce sentiment pour certains de s'être fait "voler" le match. Pointé du doigt? L'arbitre de la rencontre Romain Poite.

Il y avait trois acteurs: deux qui ont maîtrisé leur sujet et le troisième qui a été dépassé

Et pas seulement sur l'ultime essai où Timoci Nagusa semble être hors-jeu. L'entraîneur du Stade Français, Gonzalo Quesada , stigmatisait hier soir les décisions en mêlée où Paris et Rabah Slimani puis Heindrik Van der Merwe ont été particulièrement sanctionnés.

La frustration de Gonzalo Quesada au micro de FB 107.1

Un avis que ne partage pas toutefois le troisième ligne Antoine Burban , très certainement le meilleur Parisien hier soir à Montpellier, infatigable gratteur de ballons pour son retour sur les terrains après un mois d'absence pour soigner une blessure contractée lors de France/Angleterre. 

Motivés car cela nous prouve que l'on travaille bien

Antoine Burban qui est déjà prêt à retourner au combat pour repartir de l'avant. A regarder aussi où l'équipe a failli hier soir car si certaines décisions d'arbitrage font parler, le Stade Français a aussi été défaillant une fois de plus dans l'efficacité, la dernière passe, la finition.

Antoine Burban, prêt à repartir au combat, au micro de FB 107.1

Antoine Burban touché à un doigt hier soir mais rien de grave, a-t-il déclaré. Il est prêt à attaquer l'entrainement dès lundi. Si le Top 14 s'arrête en effet durant deux week-ends, les joueurs ne sont pas pour autant en vacances. Enfin pas tous. Ce sera à la carte, a indiqué le staff parisien et ce, afin de préparer le grand choc des Stades au Stade de France, le 22 mars prochain. Un match que Paris devra à tout prix gagner pour rester dans les six. Une place derrière laquelle le club parisien court depuis la saison 2009/2010.