Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Stade Toulousain : malgré les 900 km qui les séparent, Florian est fou de Maxime Médard

Le Stade Toulousain compte des supporters aux quatre coins de la France. Florian, près de Lille, est de ceux-là. A 12 ans, il n'a d'yeux que pour Maxime Médard. Rencontre.

Florian avec Maxime Médard lors d'un match du XV de France à Lille en 2018.
Florian avec Maxime Médard lors d'un match du XV de France à Lille en 2018. - Florian Halupka

Ils habitent Erchin. Une commune du Nord à quelques 50 kilomètres de Lille. La famille Halupka adore le rugby et le fiston voue un véritable culte à Maxime Médard, son idole. 

2012, coup de foudre pour le Stade Toulousain 

869 kilomètres les séparent. Et pourtant, l'histoire perdure depuis maintenant plusieurs années. Florian, 12 ans, est tombé amoureux du Stade Toulousain lors d'un match au Stade de France : "En juin 2012, ma femme m'a offert deux places pour la finale du Top 14 entre Toulouse et Toulon. Florian s'est carrément attaché au Stade Toulousain à partir de ce moment-là. Thierry Dusautoir était passé avec le bouclier de Brennus, il avait pu le toucher et ça l'a marqué. Il était déçu de ne pas avoir croisé Maxime Médard en revanche", explique le papa, Julien, qui lui a une préférence pour le Racing 92.  

Déçu car le jeune garçon est carrément fan de l'ailier du Stade Toulousain : "Depuis, on a rattrapé le temps perdu, on a rencontré Maxime plusieurs fois." 

La première rencontre a lieu en 2016 : "Pour ses 10 ans, on lui a offert un voyage à Toulouse pour aller voir Toulouse-Wasps. Avec l'aide du club de supporters du Rouge et Noir, on a pu le rencontrer. C'est un gars génial, hyper gentil. On a pu visiter le centre d'entraînement, discuter avec lui. Des moments géniaux" ajoute le père de Florian. 

En octobre 2016, Florian et sa soeur rencontrent pour la première fois Maxime Médard.
En octobre 2016, Florian et sa soeur rencontrent pour la première fois Maxime Médard. - Florian Halupka.

Maxime Médard : "On garde le contact (...) Contre le Racing j'ai marqué devant lui" 

Maxime Médard nous raconte : "Les parents avaient envoyé une lettre au Stade. J'ai récupéré la lettre et on a visité le centre d'entraînement. On garde le contact, ils m'envoient des messages d'encouragement. Contre le Racing j'ai marqué devant lui et je lui ai donné mon short. C'est toujours beau de voir son gamin heureux. Il peut être fier de ses parents parce qu'ils font tout pour qu'il soit heureux. Ce qu'on te donne, on essaie de le donner aussi. Ce n'est pas toujours facile de sourire, surtout quand on perd mais ça fait partie du jeu. Ils te donnent beaucoup d'amour. Il faut les faire rêver dès qu'on peut." 

La chambre de Florian est aux couleurs du Stade Toulousain.
La chambre de Florian est aux couleurs du Stade Toulousain. - Florian Halupka

Florian : "Si je rate un match, je le regarde en replay"

Le petit "Flo" est ému aux larmes lorsqu'il évoque Maxime Médard : "J'aime bien son style de jeu, sa polyvalence. Je regarde tous les matches à la télé. Et quand j'en rate un, je regarde en replay. Quand je l'ai vu la première fois à Toulouse, il m'a amené à l'entraînement. Il m'a offert son short, ses crampons, son maillot..."

Le papa enchaîne : "Ce sont des grands moments même pour nous parents. La première fois qu'on l'a rencontré, on avait la larme à l’œil. On n"aurait jamais pensé qu'un joueur comme ça, de ce niveau, puisse être aussi sympa et aussi proche." 

Licencié au club de rugby d'Arras, Florian vit en rouge et noir : "Sur un mur de ma chambre, il y a le logo du Stade Toulousain, des cadres de Maxime Médard. Mon bureau, mon lit... Tout est en rouge et noir."

Florian, fan de Maxime Médard.

La finale au Stade de France 

Après le bouclier de 2012, Florian espère revoir Toulouse au Stade de France. Pour cela, il faut que le Stade Toulousain passe le stade des demies : "On espère pouvoir y aller, on fera tout pour." 

Maxime Médard et Florian, avec le bonnet de son club.
Maxime Médard et Florian, avec le bonnet de son club. - Florian Halupka
Choix de la station

À venir dansDanssecondess