Rugby

Stade Toulousain : Doussain va prolonger, Picamoles pas remplacé

Par Jérémy Marillier, France Bleu Toulouse jeudi 14 janvier 2016 à 17:14

Jean-Marc Doussain a débuté chez les pros en 2011
Jean-Marc Doussain a débuté chez les pros en 2011 © Maxppp

L'effectif du Stade Toulousain continue de se dessiner pour la saison prochaine. Le demi de mêlée ou ouvreur Jean-Marc Doussain a donné son accord pour prolonger au club. Quant au poste de 3e ligne centre, le Stade ne cherchera pas de remplaçant à Louis Picamoles.

Lors de la présentation de ses voeux à la presse, le président du Stade Toulousain Jean-René Bouscatel a fait un point sur l'effectif. Après les signatures de pré-contrats du talonneur italien Leonardo Ghiraldini, du pilier droit Manaca Saulo, du deuxième ligne Richie Gray et de l'ailier Sofiane Guitoune, le club cherche en ce moment à signer un 3eme ligne. "Il y avait deux ou trois candidats, nous sommes en train de peaufiner les derniers ajustements. Nous vous annoncerons cette arrivée prochainement", assure le président Bouscatel. Plusieurs dossiers ont été abordés.

Un accord de principe avec Doussain

Partira, partira pas ? C'était l'une des incertitudes au niveau de la charnière. En fin de contrat cet été, le polyvalent Jean-Marc Doussain (24 ans, 10 sélections) devrait rester au Stade Toulousain, au moins pour les deux prochaines saisons. "Il y a un accord de principe, qui a été conclu ce mercredi, explique Jean-René Bouscatel. Je suis petit-fils de maquignon et quand j'ai tapé dans la main, c'est tapé dans la main. Je pense que Doussain a les mêmes valeurs que moi, donc cela devrait se concrétiser."

En ce qui concerne Clément Poitrenaud et Vincent Clerc, les dirigeants assurent ne pas avoir entamé de discussions avec eux.

Confiance en Galan et Maka après le départ de Picamoles

Qui pour remplacer Louis Picamoles, qui partira à Northampton la saison prochaine ? De nombreux noms ont circulé, mais le Stade Toulousain ne recrutera pas à ce poste de troisième-ligne centre. "C'est un petit déchirement de voir Louis Picamoles partir, car c'est l'un des meilleurs joueurs du monde à son poste, assure Jean-René Bouscatel. Il a fait un choix personnel que je connaissais déjà depuis plus d'un an. Le staff sportif, en accord avec moi, a décidé de ne pas recruter spécifiquement à ce poste, puisque nous avons deux jeunes de qualité, Edwin Maka et Gillian Galan."

Un grand renouvellement dans 2-3 ans

Un troisième ligne, deux ou trois ajustements au niveau des lignes arrières et l'effectif du Stade Toulousain sera totalement dessiné pour la saison prochaine. Un effectif qui, selon les dires de Jean-René Bouscatel, sera profondément chamboulé dans les années qui viennent . "C'est une évidence pour ceux qui suivent le club : dans les deux à trois ans qui viennent, nous aurons un grand renouvellement de joueurs tel que nous l'avons peu connu, affirme le président du Stade Toulousain. Nous ne l'avons peut-être pas suffisamment anticipé, mais c'est difficile. C'est difficile dans ce monde du rugby en pleine évolution. Nous avons un modèle sportif basé sur la formation et le recrutement de joueurs jeunes, des plans de carrière pour que les joueurs terminent au club. Tout ça est de plus en plus contrecarré par des politiques sportives différentes dans d'autres clubs, sur lesquels je ne porte aucun jugement de valeur. Nous n'avons pas l'intention de changer de politique, mais nous ne sommes pas plus bêtes que les autres. Si nous ne changeons pas de politique, nous l'infléchirons un peu, de manière à être un peu moins rigoriste, et je l'assumerai."