Rugby

Stade Toulousain et XV de France : Vincent Clerc fait le point sur son avenir

Par Stéphanie Mora, France Bleu Toulouse lundi 11 janvier 2016 à 20:44

Vincent Clerc lors de la demi finale perdue l'an passé contre Clermont
Vincent Clerc lors de la demi finale perdue l'an passé contre Clermont © Radio France

A bientôt 35 ans (il les aura en mai), l’ailier du Stade Toulousain signe pour l'instant une très belle saison, mais son contrat se termine en juin. Alors, stop ou encore ? Vincent Clerc a un peu précisé les choses dans les Jeux du Stade ce lundi soir.

Vincent Clerc a encore faim. Après des saisons galères marquées par les blessures, l’ailier rouge et noir aimerait jouer un an de plus… au Stade si possible. "Pour l’instant mon avenir n’est pas défini. C’est vrai que j’ai envie de jouer une saison supplémentaire au Stade Toulousain ou ailleurs. On n’a pas commencé à discuter réellement avec le Stade, ce sera fait dans les prochaines semaines. Il n’y a aucune certitude sur un avenir éventuel au Stade Toulousain mais j’ai encore envie de jouer au rugby". 

En priorité au Stade Toulousain ? L'ailier rouge et noir est catégorique : "En priorité oui ! Je ne me vois pas jouer ailleurs en France. C’est mon club , c’est celui qui m’a fait grandir, j’aurais du mal à jouer dans un autre club français. Les discussions vont commencer tranquillement".

"J’aurais du mal à jouer dans un autre club français que Toulouse. Si ce n’est pas le Stade, je préférerais vivre quelque chose de différent, de plus exotique." 

— Vincent Clerc ailier international de Toulouse.

Exotique... comme le Japon ? Vincent Clerc: "Faut voir où est le lieu d’habitation, faut emmener toute la famille! Participer à une franchise type super 15 peut être sympa mais il faut que ce soit un tout : intéressant sportivement et culturellement agréable, qu’on puisse faire des découvertes et apprendre de nouvelles choses. C’est toujours enrichissant de découvrir une nouvelle culture et d’aller voir ce qu’il se passe ailleurs."

Les jeux du Stade : Vincent Clerc sur son avenir en rouge et noir... et en bleu.

Et le XV de France ?

Avec l’arrivée de Guy Novès à la tête de l’équipe de France et les bonnes performances de Vincent Clerc, la machine à rumeurs s’est vite mise en marche. Le beau-père pourrait-il appeler son gendre en bleu ? Dans les Jeux du Stade, Vincent Clerc s’est amusé de la situation, tout en remettant les choses en place : "(rires) Je n’ai pas eu le sélectionneur récemment, je n’en ai pas parlé avec lui mais il a déjà un groupe avec des ailiers". 

"Si un jour, parce qu’il y a un concours de circonstances, il y a besoin de dépanner je le ferai avec plaisir mais là il y a un groupe qui a l’ossature pour aller jusqu’à la coupe du monde. Je ne sais pas si c’est du fantasme mais en tout cas ce n’est pas d’actualité". Vincent Clerc à propos des rumeurs qui le rapprochent du XV de France

Et quand on lui fait remarquer qu’il n’a pas pris sa retraite internationale, Vincent Clerc précise : "Je me suis jamais dit que je le ferai. L’équipe de France s’arrête assez naturellement quand il y a la concurrence qui passe devant, quand on n’a plus l’âge, tout un tas de raisons qui font qu’un moment donné on n’est plus sélectionnable. Donc y avait pas de raison d’annoncer une retraite internationale en tout cas, je n’avais pas spécialement envie de faire une annonce". 

ECOUTER - Les Jeux du Stade de ce lundi 11 janvier

Partager sur :