Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Stade Toulousain - La Rochelle : la jauge élargie à 14.000 spectateurs au Stade de France

- Mis à jour le -
Par , France Bleu Occitanie

Le gouvernement vient de revoir la jauge d'accueil des supporters à quelques jours de la finale de Top 14 entre le Stade Toulousain et la Rochelle. 14.000 personnes pourront se rendre au Stade de France, 3.300 places sont réservées pour le Stade Toulousain et ses supporters.

Les supporters du Stade Toulousain sont nombreux à avoir fait le voyage à Paris
Les supporters du Stade Toulousain sont nombreux à avoir fait le voyage à Paris © Radio France - Simon Cardona

Le peuple Rouge et Noir pourra bien venir en masse pour un moment historique. 14.000 spectateurs pourront se déplacer au Stade de France ce vendredi pour la finale de Top 14 entre le Stade Toulousain et la Rochelle, a annoncé mardi Matignon à l'AFP. Par ailleurs, 3.300 places sont réservées au Stade Toulousain et ses supporters pour cette finale, contre 800 initialement. 

2.500 places sont donc rajoutées et mises en vente dès ce mardi. Le club va envoyer en priorité un code aux abonnés et partenaires. 

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

"Au-delà du respect des règles de distanciation déjà applicables et de la mise en place du pass sanitaire, le public sera réparti dans trois zones étanches, et sur l'ensemble des tribunes ouvertes du stade, afin de permettre la plus grande distanciation possible entre les spectateurs", ont précisé les services du Premier ministre Jean Castex.

Selon nos confrères de Sud-Ouest, le président de la LNR et ancien président du Stade Toulousain René Bouscatel militait pour cette jauge élargie. Il avait en tout cas transmis un dossier aux pouvoirs publics avant de rencontrer le Premier ministre Jean Castex lors de la demi-finale entre Toulouse et l'UBB. 

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

Une jauge triplée

Reste maintenant à savoir précisément combien de places seront réservées pour les supporters toulousains. Avec une jauge élargie à 14.000 places, on peut imaginer que 5.000 d'entre elles seront réservées aux fans Rouge et Noir dans l'enceinte dionysienne, même si rien n'est encore fixé. 

Avec cette nouvelle jauge, le Stade de France, qui peut accueillir 80.000 spectateurs, sera rempli à moins de 20%. Il est tout de même probable qu'on puisse avoir un virage entièrement Rouge et Noir. Par ailleurs, le Stade Toulousain invite tous les membres du club à accompagner le départ des joueurs pour Paris ce mercredi à Ernest-Wallon à 14h

Pas d'écran géant à Toulouse

Du côté de la Ville Rose, pas d'écran géant à Toulouse, mais possibilité de suivre le match depuis les écrans des bars et des restaurants, y compris sur les terrasses. Les discussions sont en cours avec la préfecture. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess