Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Rugby

Stade Toulousain : le déplacement à Montpellier "plus un match de Super Rugby qu'un derby" !

vendredi 17 novembre 2017 à 20:10 Par Paul Ferrier, France Bleu Occitanie

Après une semaine de vacances, le Stade Toulousain a une mission très compliquée. Aller chercher des points à Montpellier ce samedi. A la question de savoir si ce match était un derby, Ugo Mola, l'entraîneur Toulousain, a préféré y voir un match de Super Rugby contre "une province sud-africaine".

"Si on défend comme contre l'UBB, j'ai peur qu'on finisse sur le parking", souligne Ugo Mola
"Si on défend comme contre l'UBB, j'ai peur qu'on finisse sur le parking", souligne Ugo Mola © Radio France - Paul Ferrier

Toulouse, France

Le Top 14 reprend après une semaine de pause et va donc jouer en ce week-end de doublon tant redouté par le staff toulousain. Le passé leur donne raison, lors des saisons précédentes, ces périodes où le stade toulousain perdait ses internationaux ont coûté cher aux rouge et noir. Lors des tests de novembre de la saisons passée le Stade Toulousain était tombé de la 5eme à la 8eme place.

Un match de Super Rugby ?

A force de se confronter à ces périodes, qui reviennent chaque année, il serait logique que les clubs et donc le Stade Toulousain, s'arment. Recrute un effectif pour que la pilule passe mieux. Sur 23 joueurs, Montpellier, largement touchés par les blessures, alignera quand même une équipe aux accents de l'hémisphère sud. Mais pas beaucoup plus que le Stade Toulousain finalement. Contrairement à ce que dit Ugo Mola, le manager toulousain.

"Honnêtement j'ai pas l'impression que c'est un derby, j'ai plus l'impression que c'est une confrontation contre une équipe de Super Rugby, une franchise sud-africaine".

Composition Toulouse :

1 - Clément Castets, 2 - Julien Marchand, 3 - Charlie Faumuina ; 4 - Florian Verhaegue, 5 - Iosefa Tekori ; 6 - Rynhardt Elstadt, 7 - François Cros, 8 - Karl Axtens ; 9 - Sébastien Bezy, 10 - Jean Marc Doussain ; 11 - Sofiane Guitoune, 12 - Zack Holmes, 13 - Florian Fritz, 14 - Wandile Mjekevu, 15 - Cheslin Kolbe

Remplaçants : 16 - David Roumieu, 17 - Dani Mienie, 18 - Gillian Galan, 19 - Tala Gray, 20 - Alexandre Manukula, 21 - Jarrod Poï, 22 - Romain Ntamack, 23 - Maks Van Dyk

Composition Montpellier :

1 - Yvan Watremez, 2 - Romain Ruffenach, 3 - Johannes Jonker ; 4 - Jacques Du Plessis, 5 - Paul Willemse, 6 - Fulgence Ouedraogo, 7 - Wiaan Liebenberg, 8 - Kelian Galletier ; 9 - Benoït Paillaugue, 10 - Aaron Cruden ; 11 - Joffrey Michel, 12 - Jan Serfontein, 13 - François Steyn, 14 - Joe Tomane, 15 - Jesse Mogg

Remplaçants :

16 - Giudicelli, 17 - Fichten, 18 - Van Rensburg, 19 - Julien Bardy, 20 - Sanga, 21 - Dumoulin, 22 - Immelman, 23 - Haouas

Si on fait les comptes, 11 joueurs du MHR présents sur la feuille de match ont joué en Super Rugby ou dans ses antichambres. 10 pour le Stade Toulousain. La différence ne saute pas forcément aux yeux. Oui mais, quand on regarde la ligne de 3/4 de Montpellier, la différence se fait tout de suite plus grande. Un demi d'ouverture All Blacks champion du monde. A ses côté un autre champion du monde, Sud-Africain cette fois, en la personne de François Steyn. L'autre centre, Jan Serfontein est également international Springbok. A l'arrière et à l'aile, deux internationaux australiens. C'est du lourd. En face le Stade Toulousain compte aussi un champion du monde, son pilier néo-zélandais Charlie Faumuina, mais le CV des autres joueurs est moins ronflant. "C'est une équipe redoutable, analyse Ugo Mola en parlant des héraultais, ne serait-ce que la paire de centre qui peut-être très impressionnante et effrayer avant d'y aller. C'est sûr que si on défend comme on a défendu contre Bordeaux, j'ai peur qu'on finisse sur le parking."

"On joue des grandes stars du rugby mondiale. C'est top pour un Zack Holmes, un Romain Ntamack ou un Jean-Marc Doussain de jouer contre Cruden, c'est top pour nos centre de jouer contre Serfontein et Steyn."