Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Stade Toulousain | Nyanga : "C'est un avertissement"

-
Par , France Bleu Occitanie

Largement battu à Grenoble (32-11) lors de la 25e journée de Top 14, Toulouse a mis fin à une série de cinq victoires consécutives. Une défaite qui rend, très hypothétique, une qualification directe pour les demi-finales.

Le Toulousain Yannick Nyanga, à Ernest-Wallon le 21 décembre 2013.
Le Toulousain Yannick Nyanga, à Ernest-Wallon le 21 décembre 2013. © Radio France - Pierre Breteau

C'est un peu comme si les joueurs du Stade Toulousain étaient restés en gare Matabiau. Fort de cinq victoires d'affilée, Toulouse pouvait ambitionner, en gagnant à Grenoble, une demi-finale directe à Bordeaux. Mais dominés dans le combat et en mêlée fermée, les toulousains, qui ont oublié les fondamentaux, repartent à vide du stade des Alpes. Une défaite, lourde et logique (32-11), qui condamne pratiquement les "Rouge et Noir", 4e avant la dernière journée, à disputer un match de barrage à domicile. Frustrant.

A la sortie des vestiaires, les joueurs du Stade Toulousain, visage fermé et pressés de rejoindre leur bus , affichaient tous leur déception. Marqués davantage par la manière dont ils ont été battus, que la défaite elle-même. Le 3e ligne, Yannick Nyanga , a réagi sur France Bleu Toulouse.

"C'est un match complètement sans. On a pris 35 points (32-11 en réalité). Il n'y a aucune excuse à trouver. Une équipe qui est meilleure que nous, qui a plus envie, plus appliquée, plus intelligente dans son rugby. Leur victoire ne souffre d'aucune contestation. C'est un avertissement qui nous fait dire que, malgré tout ce qui peut se passer en positif ou en négatif, rien n'est jamais joué d'avance. Il faut jouer les matchs. Donc si ça peut être un avertissement salutaire, ça serait très bien pour nous. On doit continuer à bosser comme on le fait depuis le début de la saison même si c'est une saison un peu spéciale, on continue et on ne lâche rien."

A LIRE AUSSI :Top 14 - 25e journée | Le Stade Français qualifié, Castres et La Rochelle sauvésRugby | Le classement du Top 14

Choix de la station

À venir dansDanssecondess