Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Stade Toulousain : Régis Sonnes à Blagnac l'an prochain "pour se faire plaisir"

-
Par , France Bleu Occitanie

Après deux saisons passées au Stade Toulousain, Régis Sonnes va faire un très court voyage pour la saison prochaine. De manière bénévole, il va s'occuper de Blagnac et se rapprocher de son ami Christophe Deylaud.

Régis Sonnes a passé deux saisons à Toulouse.
Régis Sonnes a passé deux saisons à Toulouse. © Maxppp - PRESS ASSOCIATION IMAGES/MAXPPP

Un court voyage pour Régis Sonnes et un retour à la formation. Après deux saisons au Stade Toulousain avec à la clé un Brennus, il va s'occuper de manière bénévole des Cadets de Blagnac. 

Benoit Trey : "Il s'est proposé"

Une très belle nouvelle pour Blagnac. Régis Sonnes se rapproche de son ami Christophe Deylaud qui lui est en charge de l'équipe première. "Ils sont très proches avec Christophe Deylaud. En discutant, il s'est proposé. En gros il lui a dit "tu me mets bénévole, j'ai envie de redescendre." Je pense que c'est par amitié pour Christophe et par envie d'oeuvrer dans le rugby. Quand on est un amoureux de la formation, on y revient. Je pense que c'est un retour aux sources pour cet éducateur dans l'âme. Comme l'est Christophe", se réjouit le président de Blagnac Benoit Trey. 

Régis Sonnes : "Me faire plaisir"

Un peu surpris qu'on s'intéresse à cette annonce concernant son avenir, Régis Sonnes explique simplement : "C'est moi qui ai proposé mon aide à Christophe. Je reste sur la région toulousaine car ma fille passe le bac l'an prochain, le choix était de rester ici. Je suis juste un coach qui veut continuer à se faire plaisir en restant dans le rugby."

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu