Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Rugby

Stade Toulousain : Sébastien Bézy dans l'ombre de Super Dupont

vendredi 3 novembre 2017 à 18:07 Par Paul Ferrier, France Bleu Occitanie

Pour la 9 ème journée du Top 14 le Stade Toulousain (5) reçoit l'Union Bordeaux Bègles (6) ce dimanche à 14h45. Premier match de ces tant redoutés doublons internationaux. En l'absence d'Antoine Dupont, c'est donc Sébastien Bézy qui aura la lourde charge de conduire le jeu des rouge et noir.

Sébastien Bézy contre l'UBB la saison passée.
Sébastien Bézy contre l'UBB la saison passée. © Radio France - Olivier Uguen

Toulouse, France

C'est un vrai match sous pression que va vivre Sébastien Bézy contre l'UBB ce samedi. Car l'objectif des Toulousains est assez simple dans cette rencontre. Il faut renouer avec la victoire, ne pas entrer dans une spirale négative. Le Stade Toulousain reste sur trois matches sans victoire et deux défaites consécutives. Alors pour oublier le revers contre Cardiff à Ernest Wallon et la claque contre à La Rochelle, qui a rappelée au rouge et noir le chemin encore a parcourir, la victoire est obligatoire contre Bordeaux Bègles. "C'est sûr que ce match est super important car si on le perd, Bordeaux nous passe devant et on lâche un peu les équipes de tête qui vont commencer aussi à prendre le large" , résume Sébastien Bézy qui estime que cette rencontre pourrait permettre aux Toulousains de reprendre de la confiance pour rester dans la course au six premières places.

"Reprendre de la confiance pour essayer de gagner et essayer de rester dans la course au six premières places", Sébastien Bézy

Sébastien Bézy rit jaune

A 25 ans, Sébastien Bézy est désormais dans l'ombre d'Antoine Dupont 20 ans. Comment digère-t-il ce nouveau rôle de doublure. Difficile à dire. Sébastien Bézy se cache un peu derrière un rire forcé quand la question est abordée. "J'attends pour l'instant que ça vienne, et quand j'aurais des matches à faire, j'essayerai de donner le meilleur de moi même". Avec la Dupont Mania de ce début de saison , Sébastien Bézy n'a débuté que 4 rencontres sur 10. Ce qui ne l'empêche pas de soigner ses statistiques. Le demi de mêlée a inscrit, avec ce faible temps de jeu, trois essais.

Avec cette période de doublons et d'absence d'Antoine Dupont, Sébastien Bézy a raison de dire qu'il doit réaliser de grosses performances s'il veut s'offrir la chance d'exister pour le reste de la saison. C'est maintenant ou jamais pour celui qui a été tant critiqué l'an passé , celui qui n'avait même pas un mince espoir d'être appelé par Guy Novès en équipe de France, celui qui pratique un jeu tellement plus classique, tellement moins surprenant qu'un Antoine Dupont dynamiteur de défense. "Antoine 'Dupont depuis le début de la saison fait de très bon matches donc il jioue plus et c'est très bien pour lui et l'équipe, reconnaît Sébastien Bézy avant de souffler. "Moi ... Franchement pour l'instant je ne me prends pas la tête". En l'absence de Super Dupont Sébastien Bézy a donc tout a prouver et beaucoup à gagner sur cette période de doublon.

La composition toulousaine

1- Pointud, 2- Marchand, 3- Aldegheri ; 4-Verhaeghe, 5- Maestri ; 6- Axtens, 7- T. Gray, 8- Galan ; 9- Bézy, 10- Holmes ; 11- Guitoune, 12- Fickou, 13- David, 14- Kolbe, 15- Ramos

Remplaçants : Ghiraldini, Castets, Tekori, Cros, Madaule, Fritz, Mjekevu, Van Dyk