Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Rugby

Stade Toulousain - Sofiane Guitoune : "Je me suis dit que le rugby c'était fini"

jeudi 6 septembre 2018 à 14:36 Par Julien Balidas, France Bleu Occitanie

Auteur d'une belle prestation à Grenoble avec le Stade Toulousain, Sofiane Guitoune entame cet exercice 2018-2019 en pleine possession de ses moyens. Soulagement pour un joueur pas épargné par les blessures.

Sofiane Guitoune
Sofiane Guitoune © Radio France - Julien Balidas

Toulouse, France

Sofiane Guitoune vient de vivre près de deux années compliquées. Depuis sa signature en juin 2016 à Toulouse, l'ailier n'a jamais eu la possibilité de s'exprimer. Freiné pendant un an et demi par une pubalgie. Titulaire à Grenoble, Sofiane Guitoune reprend des couleurs : "Cela faisait bien longtemps que je n'avais pas fait un match comme ça. Il faut que ça continue."

"Se lever le matin et se demander si on doit prendre des anti-inflammatoires"

"Depuis que je suis arrivé au Stade Toulousain, c'est la première préparation estivale que je peux faire avec le groupe. Cela fait du bien de ne plus se lever le matin en se posant des questions, se demander si je vais avoir mal, si je dois prendre des anti-inflammatoires. J'ai beaucoup travaillé cet été. Les dernières bonnes sensations que j'avais eu, c'était avant de partir à Rio aux Jeux Olympiques", explique l'intéressé. 

Après une saison quasiment blanche en 2016-2017 (cinq matches), Sofiane Guitoune a participé à 16 rencontres l'an dernier : "J'ai galéré. J'ai déjà eu des blessures. Un croisé, un tendon, mais en six mois c'était réglé. Là une pubalgie normalement c'est trois, quatre mois. Et moi ça a duré un an et demi. Pendant un moment je me suis dit le rugby c'est fini. Mais je suis têtu, je me suis dit que c'était impossible de ne pas rejouer. J'ai bossé. Le travail ça paye à un moment donné. Ma famille, mes enfants, mes amis, m'ont bien aidé à passer ce moment." 

"Notre dernière sortie à Wallon, c'était pas terrible"

Après deux déplacements (et six points pris), Sofiane Guitoune et le Stade Toulousain vont retrouver le stade Ernest Wallon ce samedi face à La Rochelle : "Il me tarde de retrouver notre stade. On n'a pas fait de match amical à Toulouse cet été. La dernière sortie, elle n'a pas été terrible (face à Castres). On doit se racheter. On se mange les pieds dans le tapis tout seul. On n'avait pas été à notre niveau sur ce barrage. On a des regrets. L'objectif cette année c'est de faire mieux. Il y a pas mal de nouveaux, ce sera compliqué mais ce jeune groupe est vraiment studieux." 

La pelouse du stade Ernest-Wallon a été changée cet été.  - Radio France
La pelouse du stade Ernest-Wallon a été changée cet été. © Radio France - Julien Balidas

La 3e journée de Top 14 

Le classement