Rugby

Stade Toulousain - Vincent Clerc : "On est dans la bonne direction"

Par Frédéric Chapuis, France Bleu Toulouse dimanche 29 mars 2015 à 10:07

Vincent Clerc, ailier du Stade Toulousain.
Vincent Clerc, ailier du Stade Toulousain. © Radio France - Yves Maug

S’il n’a pas marqué d’essai au Vélodrome de Marseille, Vincent Clerc a encore prouvé contre Toulon (24-34) qu’il reste un joueur important du Stade Toulousain. Meilleur marqueur du club cette saison, l’ailier international est impliqué sur deux des quatre essais toulousains inscrits par une ligne de « trois-quarts » qui offre à Toulouse une bouffée d’oxygène à cinq journées de la fin du Top 14.

France Bleu Toulouse : Ce matche contre Toulon avait valeur de test. Avec cette victoire (24-34), le Stade Toulousain est-il dans la bonne direction ?

Vincent Clerc : Oui on est dans la bonne direction. Après on n’est pas qualifié, on n’est pas au bout mais c’est vrai que ça donne une bouffée d’oxygène dans cette saison un peu dure où on a eu des bouffées d’oxygène en novembre puis on était sous pression depuis deux mois. Donc là c’est positif vu les autres résultats. Je pense que c’est un résultat qui va compter. Maintenant il reste cinq matches. C’est loin d’être fait. Ca confirme juste qui peut se passer n’importe quoi à n’importe quel moment chez n’importe qui.

Est-ce que vous considérez que c’est un pas de plus vers les phases finales ?

Quand on gagne, on fait un pas de plus vers les phases finales, c’est sûr. Maintenant, c’est loin d’être fait, on le sait. Mais ce sont des points pris qui sont très importants dans cette course finale.

Le fait d’inscrire quatre essais de « trois-quarts » contre Toulon, est-ce une satisfaction supplémentaire ?

C’est une globalité. Je crois qu’on a eu une très bonne conquête, une bonne mêlée, une très bonne touche. Derrière on a tenté des relances parce qu’on avait des possibilités mais on les a tentées à bon escient, on a alterné et c’est vrai que ça nous sourit puisque on a trouvé des intervalles et réussi à scorer sur des relances. C’est vrai que ça fait du bien. On a pris beaucoup de plaisir à la faire. On n’avait pas de pression énorme sur ce matche. A la mi-temps, on était déçu car on était venu chercher autre chose que ce 18-0, même si on revient un peu après (18-7 à la pause. ndlr). Mais il y avait des coups à faire et surtout les coups tentés, on les réussit parce qu’on était moins fébrile qu’en première mi-temps où il y a eu beaucoup de ballons tombés, beaucoup d’indiscipline, choses qu’on a réglées en deuxième.

A LIRE AUSSI : Top 14 - Toulouse - Gaël Fickou, suspendu à son genou Top 14 - 21e journée - Toulouse renverse Toulon (34-24) au Vélodrome