Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Rugby

Super League : Fouad Yaha, la dernière pépite des Dragons Catalans

jeudi 4 juin 2015 à 17:40 Par Cyrille Manière, France Bleu Roussillon

C'est le plus jeune joueur de l'histoire des Dragons Catalans. Depuis ses débuts contre Hull KR, Fouad Yaha a trouvé sa place dans le groupe et sera encore là à Warrington ce vendredi à 21h. Entre matches de haut niveau et préparation du bac, le jeune Avignonnais apprend à jongler.

Fouad Yaha (Dragons Catalans)
Fouad Yaha (Dragons Catalans) © ZEBULON NOG

Dix-huit ans, huit mois et six jours : c'est le nouveau record du plus jeune joueur ayant porté le maillot des Dragons Catalans ! Une sacrée performance pour Fouad Yaha qui a délogé  symboliquement cette saison Eloi Pélissier, précédent détenteur (19 ans et 8 mois).

Fouad Yaha est arrivé d'Avignon en début de saison grâce à la création de l'équipe des moins de 19 ans au club catalan : "Ça permet aux jeunes de croire encore plus en leurs chances de jouer un jour en Super League. Moi, c'était mon rêve et je voulais jouer pour les Dragons. Quand le club a créé les U19, ce n'était plus la peine de se poser la question de partir en Angleterre ou non. "

Fouad Yaha : \"c'était un rêve\"

Les qualités de l'Avignonnais séduisent rapidement. Au prix de gros efforts (la perte de 12 kilos), Fouad Yaha gravit les échelons à vitesse grand V : le 25 avril il fait ses débuts à Brutus contre Hull KR :

"J'étais dans le groupe la semaine précédente et j'étais déjà heureux. Là je me retrouve à jouer, j'étais encore plus heureux. Souvent je venais voir les Dragons, dans les tribunes, je regardais, je rêvais. Là, j'étais sur le terrain, il y avait beaucoup de monde. Quelques moins avant, je jouais devant pas grand monde et là d'un coup je me retrouve devant plus de 10 000 personnes ".

"Ce jeune, il faut le garder !"

  • Olivier Elima

Mais le garçon a la tête bien sur les épaules. Sa timidité le protège, le vestiaire encore plus. Les "papas" encadrent, protègent et veillent : "On fait avec lui comme avec tout le monde, r aconte Olivier Elima, on le met a l'aise, on lui parle beaucoup. S'il pose des questions, on répond. Cette saison, il y a des anciens, mais aussi beaucoup de jeunes et donc pour Fouad c'est facile de s'intégrer et il le fait très bien. Il s'est vraiment bien mis dans le bain et il gagne en confiance. J'avais également fait mon premier match à 18 ans et c'est la meilleure façon de se lancer. Sans l'académie créée cette année, on n'aurait pas pu avoir ce joueur. Il est puissant, il va vite, c'est vraiment un jeune à aider et celui là, il faut le garder et le former. C'est un des titulaires de demain ".

Fouad Yaha à l'entraînement des Dragons Catalans - Radio France
Fouad Yaha à l'entraînement des Dragons Catalans © Radio France

Fouad Yaha apprend, goûte sa chance et son plaisir : "Bien sûr, ça m'a fait drôle les premiers temps quand je me suis retrouvé dans le vestiaire avec tous ces grands joueurs , ils m'aident beaucoup ". L'humilité prédomine, le jeune rugbyman sait que le chemin est encore long : "Je dois progresser partout, en défense notamment. Après je dois prendre de meilleures décisions. ( Il réfléchit...) Je dois progresser partout de toutes façons. "

Des progrès en anglais en pleine préparation du bac

En tout cas, s'il a déjà progressé dans un secteur, c'est l'anglais ! En plus des entraînements intensifs avec les Dragons, Fouad Yaha passe un bac pro commerce : "Ce matin (NDLR : vendredi matin avant le départ pour Warrington), j'avais mon oral d'anglais, je me suis étonné ! Aux Dragons, les joueurs, les entraîneurs parlent anglais donc je progresse ! J'arrive à parler anglais et à réussir un oral alors qu'il y a un an je ne sortais pas un mot !"

Fouad yaha : \"j'arrive à parler anglais maintenant !\"

Pour encore quelques semaines, Fouad Yaha va devoir conjuguer études et sport de haut niveau avec une franche détermination : "C'est dur, mais les profs m'aident beaucoup, je fais tous les efforts pour rattraper les cours que je manque. Les profs m'envoient même des messages pour m'encourager avant les matches ! "

Fouad Yaha entre Elliott Whitehead et Damien Cardace - Aucun(e)
Fouad Yaha entre Elliott Whitehead et Damien Cardace

Tout roule pour ce garçon au sourire indécrochable. Bien sûr, la timidité est forte, mais cette maturité, et lucidité mêlées à l'innocence et la fierté légitime de découvrir cet univers dont il rêvait, sont détonantes. Sur le terrain, ça donne de l'explosivité et des promesses à tout va pour son avenir et celui du club.

Pas à pas, Fouad Yaha progresse et engrange un peu plus d'expérience à chaque minute de Super League : à Warrington ce vendredi "où il va falloir gagner pour passer devant au classement, même si on sait que ce sera très dur* " puis probablement dans une semaine à Brutus contre Hull FC.

Un match qui s'annonce spécial : "Toute ma famille va venir me soutenir à Brutus. Mes parents, mon oncle, ma sœur ont prévu de venir et il y aura encore mes collègues d'Avignon qui viendront m'encourage r". Alors, il s'efforcera de faire ce qu'on lui demande, ce en quoi il croit : "Prendre du plaisir, faire mon job et gagner ! "

 

* Warrington - Dragons Catalans, ce vendredi à 21h. Un match à vivre sur France Bleu Roussillon