Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Rugby

Test Match : France - Afrique du Sud, défaite interdite pour les Bleus

samedi 18 novembre 2017 à 3:05 - Mis à jour le samedi 18 novembre 2017 à 15:11 Par Germain Arrigoni, France Bleu Gironde, France Bleu Pays d'Auvergne et France Bleu

Après sa défaite face aux All Blacks, le XV de France reçoit l'Afrique du Sud samedi (20h45) au Stade de France dans les tests matches de novembre. Les Bleus doivent relever la tête avant d’affronter le Japon la semaine prochaine pour terminer la tournée d’automne.

Guilhem Guirado, le capitaine du XV de France, face aux Springboks l'été 2017
Guilhem Guirado, le capitaine du XV de France, face aux Springboks l'été 2017 © Maxppp -

Attention, virage dangereux. Après cinq défaites de suite et à deux ans de la Coupe du monde 2019, le XV de France de Guy Novès se retrouve sous tension à l'heure de retrouver, samedi au Stade de France, l'Afrique du Sud, dans un test-match charnière au goût de revanche.

L'objectif ambitieux fixé par le président de la Fédération Bernard Laporte de remporter trois des quatre rencontres envolé après les deux défaites contre la Nouvelle-Zélande (18-38 samedi puis 23-28 mardi), les Bleus doivent à présent sauver les meubles de ces tests d'automne.

On ne change pas une équipe qui perd

Pour cette revanche après les trois lourdes défaites concédées face aux Springboks en juin sur leur terrain, Guy Novès aurait tout de même pu apporter quelques retouches par rapport à l'équipe totalement absente face à la première des All Blacks au Stade de France (5-31). Avant de redresser la tête après le repos.

Moins du côté des cadres ayant déçu mais n'ont pas réellement de concurrence pour le moment (Guirado, Picamoles), que chez les bizuths un peu ternes pour leur première en bleu. Il est vrai que leurs remplaçants n'apportaient pas beaucoup plus de garanties.

Des cadres attendus au tournant

Défaillants et critiqués par l'encadrement, des leaders du XV de France comme Guilhem Guirado, Jefferson Poirot et Louis Picamoles, sont attendus au tournant samedi face aux Springboks.

S'ils ne sont pas les seuls à avoir déçu en ouverture des tests de novembre au sein d'une équipe atone en première période, on attend plus de joueurs d'expérience que des nombreux peu ou pas capés alignés au Stade de France.

L'idée générale de Novès, après cinq défaites de rang, est ainsi d'offrir aux battus une nouvelle chance. A saisir, au risque de se retrouver hors-jeu pour le dernier test-match, le 25 novembre contre le Japon, où cette fois les magnifiques perdants de Lyon contre les All Blacks B (28-23) pourront postuler à armes égales.

Novès en danger ?

Bernard Laporte, renforcé par l'obtention, mercredi, de la Coupe du monde 2023 aux dépens de... l'Afrique du Sud (et de l'Irlande), pourrait lui en profiter pour pousser son avantage et accentuer la pression sur un sélectionneur qu'il n'a pas choisi. Voire davantage ?

L'automne de Guy Novès, au bilan de plus en plus négatif (sept victoires en vingt matches), prendra définitivement une couleur gris foncé avant un match de la peur contre le Japon samedi prochain.

Les XV de départ

  • France : Ducuing - Thomas, Doumayrou, Bastareaud, Huget - (o) Belleau, (m) Dupont - Gourdon, Picamoles, Cancoriet - Gabrillagues, Vahaamahina - Slimani, Guirado (cap), Poirot
  • Afrique du Sud : A. Coetzee - Leyds, Je. Kriel, Venter, Skosan - (o) Pollard, (m) R. Cronje - Kolisi, Vermeulen, F. Louw - L. de Jager, Etzebeth (cap.) - W. Louw, Marx, Mtawarira

(avec AFP)

  - Visactu
© Visactu -